Grand Corps Malade : Après sa mise en demeure, Hoshi le soutient contre Fabien Lecoeuvre

0
28

En avril 2021, Fabien Lecoeuvre dérapait en évoquant le physique de la jeune chanteuse Hoshi, affirmant qu’elle n’était pas assez belle pour apparaître sur des posters dans les chambres d’ados. Face au tollé général sur la Toile, le spécialiste de la chanson française s’était expliqué et excusé, mais sans convaincre. Dans la foulée, Le Figaro, cela n’a pas plu du tout au principal concerné qui a envoyé une mise en demeure le 27 juillet à Grand Corps Malade et Universal Music France. Il exige ainsi la fin d’exploitation de la chanson “dans les plus brefs délais et la suppression dans tous les supports de streaming et autres plateformes des reproductions scéniques de Grand Corps Malade où ce dernier dialogue avec le public sur cette chanson.” D’ailleurs, Fabien Lecoeuvre affirme que “durant plusieurs concerts, Grand Corps Malade suscite une véritable incitation à la haine visible au sein des adaptations en le faisant huer et siffler par son public.

Fabien Lecoeuvre estime que sa voix – que l’on entend au total 33 secondes sur le titre – est facilement identifiable et reproche au chanteur de faire l’exploitation d’une “controverse médiatique à laquelle il a répondu à de nombreuses reprises“. L’avocat de ce dernier ajoute : “Il est acquis que l’utilisation, partielle et elliptique, de ses propos sans sa validation vise à trahir sa pensée et son raisonnement, largement développé dans son entretien donné sur la webradio Ars Mada.

Face à la mise en demeure touchant Grand Corps Malade, la chanteuse Hoshi a réagi sur Twitter. La jeune femme, régulièrement attaquée sur son homosexualité, a partagé l’article du Figaro ajoutant en commentaire : “Tu sais monsieur parfois il faut se taire“. Un petit tacle – tiré de la chanson Des gens beaux – accompagné d’un émoji laissant deviner qu’elle est affligée de cette situation.