Grégoire Bonnet (Scènes de ménages) détesté des pharmaciens : il aime ça !

0
99

En août 2015, Grégoire Bonnet a rejoint le programme court de M6, Scènes de ménages, en incarnant Philippe, un pharmacien d’âge mûr aux côtés d’Amélie Etasse, dans le rôle de Camille. Si le public de la pastille humoristique apprécie beaucoup le couple qu’ils forment à l’écran, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens est plutôt agacé par Grégoire Bonnet et l’image qu’il véhicule de la profession. L’organisation s’est même plainte à plusieurs reprises auprès de la chaîne. “Certains propos et plus largement certains sketchs, dévalorisent, voire ridiculisent, la profession de pharmacien“, avait-il été regretté.

À lire aussi

Invité sur Buzz TV mercredi 23 septembre 2020, le comédien de 54 ans a réagi à cette affaire, assurant qu’il n’en avait pas été particulièrement touché. Au contraire, il prend goût à faire débat grâce à son personnage. “C’est une caricature de quelqu’un qui a beaucoup d’argent… Moi, ça m’amusait, à l’époque où les gens détestaient Sarkozy, de me mettre dans les pas de la caricature de Sarkozy. Le bling-bling, le m’as-tu vu, tout ça, ça m’amusait. Comme ça m’amuse aussi maintenant d’être dans les pas des LGBT, du féminisme et tout ça. Ça m’amuse d’être dans l’air du temps. J’aime bien être détesté, en fait, je crois ! J’aime bien avoir des défauts, c’est ça qui est drôle, je trouve“, a-t-il confié.

Plus sérieusement, il tient à rappeler qu’il s’agit bien sûr d’une “fiction” et qu’il a “la plus grande estime” pour les pharmaciens. “C’est drôle, ce n’est pas vrai“, conclut-il sur le sujet.

Yann Goazempis, directeur de la fiction de M6, avait déjà été amené auparavant à évoquer la polémique autour du personnage caricatural de Philippe. “À l’instar de tous nos personnages, les caractères de Camille et Philippe sont exagérés afin d’atteindre leur fonction comique. C’est dans ce contexte que certains sketchs du personnage de Philippe abordent avec humour ou de manière caricaturale sa profession de pharmacien“, avait-il expliqué.

Le coup de gueule de certains pharmaciens n’empêche en tout cas pas Grégoire Bonnet d’être sollicité par les médias, lui qui est à l’affiche de la prochaine mini-série de France 2, intitulée Le Mensonge et inspirée d’un fait divers. Attendue le 5 octobre prochain, elle lui permettra de donner la réplique à Daniel Auteuil, mais aussi à Charlie Bruneau.