Grégory Lemarchal : Ses amis de la Star Ac’ réunis pour un clip hommage

0
95

Voilà maintenant 13 ans que Grégory Lemarchal nous a quitté. L’ancien gagnant de la Star Academy, décédé de la mucoviscidose en 2007 à l’âge de 23 ans, laisse ceci-dit derrière lui une trace indélébile grâce à ses talents de chanteur. Alors qu’un biopic lui étant dédié est attendu le 7 septembre prochain sur TF1, un autre hommage poignant vient de lui être rendu.

À lire aussi

Certains candidats de la promotion Star Ac’ qui l’a rendu célèbre se sont réunis pour préparer un album. Baptisé Restons amis comme l’un de ses morceaux, il sortira dans les bacs le 2 octobre. Mais ce week-end, un premier extrait a d’ores et déjà été partagé sur YouTube avec son clip. On y retrouve ainsi Mathieu Johann, Lucie Bernardoni, Karima Charni, Sofiane, Francesca Antoniotti, Hoda, John, Sandy, Gauthier, Tina, Morgan, Radia et Enrique en train de chanter à l’unisson dans les rues de Paris.

Pour 20 minutes, Mathieu Johann, demi-finaliste de la Star Ac’ 4 et producteur du disque, s’est confié à ce sujet. “On était hyper heureux de se réunir. On n’avait jamais revécu quatre jours – trois pour l’enregistrement de l’album, un pour la vidéo – ensemble. Ce n’était plus arrivé depuis cette époque. Pendant le tournage du clip, on a beaucoup ri mais aussi beaucoup pleuré. Ce n’est pas du cinéma. Tout le monde sait ce que c’est d’avoir perdu un pote“.

Tous les bénéfices de l’album seront entièrement reversés à l’Association Grégory Lemarchal. “Il faut que l’on continue à se battre contre cette maladie. On avait envie de se retrouver, de chanter et on s’est dit ‘OK, on le fait pour Greg’. On sait notre chance d’avoir pu le connaître et partager un bout de notre vie avec lui. Cela a été une aventure extraordinaire. On est complètement nostalgiques de cette époque“, a-t-il reconnu.

L’album contiendra en outre dix reprises d’artistes venus sur le plateau lors de leur saison en 2004, dont celles de Véronique Sanson, Calogero et Jean-Jacques Goldman. Lucie Bernardoni, finaliste face à Grégory Lemarchal à l’époque, y signe également un titre inédit, La Marelle.