Grichka et Igor Bogdanoff “morts millionnaires” : révélations sur leur grosse fortune

0
13

Lundi 10 janvier 2022 était une bien triste journée pour les proches de Grichka et Igor Bogdanoff (ou une messe pour leur rendre hommage a eu lieu à l’église de la Madeleine à Paris. Les deux frères sont morts de la Covid-19 à l’âge de 72 ans, eux qui avaient toujours refusé de se faire vacciner. Depuis ce drame, la vie et le parcours des jumeaux sont analysés. Outre leur apparence physique très singulière, c’est l’état de leurs comptes en banque qui a toujours intrigué.

Pour beaucoup, Grichka et Igor vivaient une vie plutôt modeste, la faute notamment a certains scandales et procès. “Ils avaient touché beaucoup de droits d’auteur, à un moment ils gagnaient très bien. Et puis après, leur thèse avait été contestée, ils s’étaient battus pendant des années pour faire valider leur thèse et ça leur a couté énormément d’argent. Et donc une partie de leur fortune est partie là-dedans. Ils avaient d’ailleurs un château dans le Gers qu’ils ne pouvaient pas restaurer“, a expliqué Gilles Verdez dans Touche pas à mon poste lundi soir. Une information qui rejoint les dires de l’ami et éditeur des frères, Jean-Paul Enthoven, lequel a affirmé qu’ils étaient “toujours fauchés” et même endettés lors d’un portrait pour Le Point qui leur a été consacré.

Pourtant, selon Jordan Deluxe, les Bogdanoff ne s’en sortaient finalement pas trop mal financièrement. “Je leur avais posé des questions sur l’argent, sur leur salaire. C’était très complexe, on ne sait pas trop mais leur argent venait surtout de leurs livres. Ils avaient tout de même un à-valoir de 180 000 euros sur leur dernier livre. C’était pour eux deux donc c’est à diviser en deux“, a-t-il annoncé.

Après quelques recherches, Jordan Deluxe a également découvert qu’Igor et Grichka Bogdanoff s’étaient grandement enrichis grâce à leur société appelée Temps X, référence direct à leur émission scientifique diffusée dans les années 80. “Elle était estimée à six millions d’euros. Donc, ils sont morts millionnaires, tous les deux. Ils avaient évalué à 3 millions d’euros chaque part de leur société“, a-t-il révélé.