Grichka et Igor Bogdanoff : photos avant/après botox, leur visage métamorphosé avec le temps

0
19

Le 28 décembre 2021, la mort de Grichka Bogdanoff a été annoncée dans les médias. Le scientifique est mort à l’âge de 72 ans des suites de la Covid-19, lui qui n’était pas vacciné. C’est désormais l’état de santé de son frère jumeau Igor qui inquiète. Et pour cause, d’après les dernières informations parvenues, il a lui aussi été touché par le virus et se trouve actuellement dans le coma dans un hôpital parisien. Une période sombre et triste pour l’entourage des frères qui permet néanmoins de se replonger dans leur incroyable parcours.

C’est dans les années 70 qu’Igor et Grichka ont commencé à se faire connaître du grand public après avoir sorti un premier livre : Clefs pour la science-fiction. À partir de ce moment-là, ils ont décroché des rubriques scientifiques dans plusieurs émissions jusqu’à devenir les figures de leur propre show, Temps X sur TF1 pendant près de dix ans. Les Bogdanoff (ou Bogdanov) sont ainsi devenus très populaires. Mais ce qui a surtout beaucoup intrigué, c’est leur curieux physique. En effet, leurs visages ont pendant des années fait l’objet de nombreuses réactions. Pourtant, ils n’ont pas toujours été aussi singuliers. Les photos de notre diaporama remontant à leurs débuts prouvent qu’ils formaient au départ un duo on ne peut plus normal et au physique tout à fait proportionné.

Et puis au début des années 2000, la transformation a débuté. Leurs joues et pommettes ont commencé à apparaître beaucoup plus gonflées et les mentons plus allongés. Est-ce une maladie ou Igor et Grichka ont-ils abusé de la chirurgie esthétique ? Les jumeaux ont toujours entretenu le flou, racontant même des histoires incroyables comme le fait d’avoir eu recours à des “technologies avancées“, des “expérimentations” et des “petits protocoles“. Il aura fallu attendre la mort de Grichka pour que la vérité éclate enfin et cela grâce à leur ami Luc Ferry, ancien ministre de la jeunesse. “Leur menton, ce n’est pas une maladie. C’était juste du botox, ils me l’ont dit“, a-t-il révélé au Parisien.