Groland : Départ de Jules-Edouard Moustic, mais il dément avoir été “liquidé”

0
125

Figure historique de Canal+, Jules-Edouard Moustic, Christian Borde de son vrai nom, a décidé de quitter la chaîne et la présentation de l’émission culte Groland. Cependant, il n’a pas été remercié par son patron Vincent Bolloré, comme l’a avancé Le Canard enchaîné. L’animateur et humoriste s’est confié à Puremedias.com pour donner sa version des faits.

À lire aussi

Dans l’édition du 6 mars 2019 du Canard enchaîné, on pouvait lire que Christian “Moustic” Borde avait été “liquidé” par le groupe Canal+, propriété de Vincent Bolloré et présidé par Maxime Saada, qui lui aurait versé 300 000 euros pour éviter une procédure devant les prud’hommes. La rumeur de son départ avait même déjà fait surface en septembre dernier. Le principal intéressé confirme qu’il s’en va mais ne comprend pas d’où vient “l’information” de l’hebdomadaire de satires et d’enquêtes, puisqu’il affirme que ses relations avec la chaîne ont toujours été bonnes.

Je suis parti car j’étais fatigué

S’il admet avoir reçu une enveloppe de départ, il dément le montant avancé par le Canard sans donner le bon, pour respecter la clause de confidentialité. Pourquoi partir ? “Je suis parti car j’étais fatigué et j’ai perdu plusieurs potes, dont Christophe [Christophe Salengro, qui jouait le rôle du président de Groland, décédé en 2018] et je me suis dit qu’il fallait que je profite de la vie puisque je suis le plus âgé de la bande. J’en ai parlé aux copains avant de partir, ils ont très bien compris. Cela faisait deux ans que ça couvait. J’ai monté ma radio sur le web, nommée ‘I have a dream’, une radio sans pub que je vous invite à écouter. Ça se situe entre Fip et Nova première formule.” Agé de 67 ans, l’indétrônable Jules-Edouard Moustic, indéboulonnable du fauteuil du journal télévisé de Groland, a finalement décidé de partir pour rester tranquillement dans son Pays basque.

Et pour officialiser ce départ, Canal+ a choisi l’humour made in Groland : “Brankin News : Jules-Edouard Moustic prend définitivement ses quartiers dans le Groland du sud-ouest. (…) En accord avec Canal+, diffuseur officiel des programmes grolandais, Jules-Edouard Moustic arrête de commenter l’actualité de l’illustre Présipauté. (…) Sur les 30 ans qu’il a passés à faire ses bêtises sur les antennes de Canal+, Moustic en aura passé 25 à la présentation de l’actualité grolandaise sous toutes ses formes : quotidienne, en clair, cryptée, décryptée, hebdomadaire et immuable.

Avec le départ de Jules-Edouard Moustik et la disparition de Christophe Salengro, on serait tenté de croire, malgré tout, que c’est le début de la fin pour Groland, programme mythique qui a fêté ses 25 ans l’an dernier. Gustave Kervern et Benoît Delépine, très affairés par leurs longs métrages, vont-ils faire perdurer ce show délirant du PAF ? A suivre…