Gucci : L’héritière de la marque abusée sexuellement, sa famille était complice

0
58

Alexandra Zarini explique que Joseph Ruffalo a commencé à abuser d’elle quand elle avait 6 ans. Son calvaire a duré seize. Selon la jeune femme, l’ancien manager d’artistes (qui a travaillé avec Prince et le groupe Earth, Wind & Fire) se glissait dans son lit, nu, et lui caressait la poitrine et le sexe. Joseph Ruffalo lui montrait également son pénis et le frottait contre son corps.

Patricia Gucci et Bruna Palombo, la mère et la grand-mère d’Alexandra Zarini, étaient au courant des pratiques de Joseph Ruffalo. Alexandra révèle que sa mère la préparait à accepter les avances de l’agresseur présumé, en l’autorisant à filmer sa fille entièrement nue quand elle prenait des bains. La plaignante ajoute que sa mère la frappait régulièrement et que sa grand-mère et sa mère l’ont menacée pour qu’elle garde le secret.

Patricia Gucci a réagi aux accusations dont elle fait objet. Dans un email adressé au New York Times, elle affirme avoir pris connaissance des abus subis par sa fille en septembre 2007, lors d’une consultation chez leur médecin familial, à Londres. Patricia Gucci aurait alors immédiatement demandé le divorce de Joseph Buffalo. Elle nie formellement avoir été complice de son ex-mari.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.