Guillaume Canet : Manifestation avec les soignants et une arrestation polémique

0
160

L’arrestation d’une infirmière fait polémique

Le rassemblement à Paris a malheureusement été terni par des échauffourées qui ont éclaté en fin de parcours.

Comme le rapporte l’AFP, les forces de l’ordre ont répliqué à des jets de projectiles par des tirs de gaz lacrymogènes contre des manifestants violents, parmi lesquels des “antifas” et des blackblocs. Des véhicules ont été renversés. De source policière, 250 à 300 casseurs, parmi lesquels des “ultra jaunes”, se sont mis en action dès l’arrivée aux Invalides.

Une infirmière, soutenue par des collègues, s’en est prise, en larmes, à ces manifestants: “Vous avez mis notre manif en l’air, vous êtes des cons!”. “On nous a volé cette manifestation par la force“, a déploré Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf).

D’autres soignants ont critiqué la police, accusée d’avoir fait un usage disproportionné de la force.

L’interpellation filmée d’une infirmière de 52 ans d’Ivry-sur-Seine, prénommée Farida, a suscité la polémique sur les réseaux sociaux et un rassemblement devant un commissariat parisien, en présence des députés LFI Eric Coquerel, Mathilde Panot et Danièle Obono. D’autres vidéos montrent la même personne, quelques minutes avant son interpellation, jeter des projectiles en direction des forces de l’ordre. “Un policier atteint par un de ces projectiles déposera plainte mercredi“, a indiqué une source policière. L’infirmière se trouve toujours en garde à vue pour outrage et jets de projectiles.