Hadja (Koh-Lanta) amaigrie : Son nouveau corps la “choque”, elle fond en larmes

0
82

Dans Koh-Lanta, le corps est mis à rude épreuve. Les aventuriers souffrent de la faim et maigrissent à vue d’oeil au fil des épisodes. Hadja, éliminée vendredi 16 octobre, n’a pas échappé à la règle. La handballeuse de haut niveau a fondu, notamment au niveau des muscles et a eu du mal à se regarder dans le miroir lors de son arrivée à la résidence du jury final. Pour Purepeople.com, elle raconte.

À lire aussi

Hadja, choquée par son corps amaigri

Face à son reflet, Hadja n’en a pas cru ses yeux : “Je me suis regardée et j’ai été choquée.” Ce corps qu’elle ne reconnait plus l’a mise dans un sale état… “J’avais vraiment vraiment vraiment fondu musculairement. Tout ce qui est épaules, bras et trapèzes c’était vraiment flagrant, les jambes aussi… choquée ! J’en ai pleuré quand je me suis vue“, explique-t-elle.

Il faut dire que le rapport d’Hadja avec son corps est particulier. Elle qui vient d’une famille où la morphologie est “très très fine” a, durant son adolescence, tout fait pour grossir. “Très jeune on m’a dit qu’il fallait que je mange beaucoup et que je fasse beaucoup de musculation pour que je puisse avoir un corps adapté pour faire du haut niveau. À 14 ans, je faisais 1m80 et 59 kilos, se souvient-elle. Je devais prendre du poids. Depuis ce moment je tourne à cinq repas par jour. J’ai pris l’habitude de manger bien protéiné.” C’est alors qu’en découvrant sa nouvelle silhouette, l’acolyte du regretté Bertrand-Kamal a cru “repartir de zéro“. “En me voyant je pensais que je n’allais jamais reprendre ! En fait, ça s’est bien passé“, souffle-t-elle.

“Je me suis isolée pour prendre du poids”

Tout ne s’est pas si bien passé, finalement. En effet, l’ancienne membre de l’équipe de l’Est est restée cloîtrée chez elle à son retour en France, refusant de rendre visite à ses parents… pour une raison bien précise. “Je voulais me remettre en forme. J’étais encore bien fatiguée, je n’avais pas encore atteint le poids que je voulais et je ne souhaitais pas trop choquer mes parents, confie-t-elle. Je me suis un peu isolée, mon frère est venu passer quelques jours avec moi. Il m’a rejoint à la gare à Paris, il a été choqué et il m’a dit qu’il ne fallait pas que nos parents me voient comme ça. J’ai pris le temps de bien manger puis j’ai revu mes parents.” Tout est bien qui finit bien !

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.