Connect with us

Harcèlement scolaire : la plainte du garçon de 7 ans aux envies suicidaires devrait être classée sans suite

Pure People

Harcèlement scolaire : la plainte du garçon de 7 ans aux envies suicidaires devrait être classée sans suite

La plainte déposée par la mère du petit garçon victime de harcèlement scolaire devrait être classée sans suite, selon des informations du Parisien. Dans une vidéo devenue virale, un jeune garçon de 7 ans disait vouloir mettre fin à ses jours.

La vidéo de ce petit garçon avait ému la France. Mardi 6 novembre, les internautes découvraient la vidéo de cet écolier de 7 ans qui dénonçait le harcèlement dont il faisait objet à l’école, affirmant vouloir “rejoindre le Bon Dieu pour toujours”. Selon des informations publiées par Le Parisien paru ce vendredi 9 novembre, la plainte de la maman de Lucas devrait être classée sans suite.

La raison ? “L’impossibilité pour les enquêteurs de corroborer les accusations du petit garçon envers l’autre enfant”, rapporte Le Parisien. “Le mal-être de cet enfant est indéniable. Mais il y a une très grande différence entre les faits tels qu’il les a perçus et la réalité de la procédure”, a expliqué au quotidien l’Union le procureur de la République de Laon, Baptiste Porcher.

Sur les réseaux sociaux, cet enfant déclarait : “J’ai 7 ans. Depuis l’année dernière, j’ai un petit garçon qui me tape tout le temps. Et aujourd’hui, c’est mon petit frère qu’il tape. J’ai dit à ma maman que j’ai envie de rejoindre le Bon Dieu et de mourir. J’en ai marre de ce petit garçon, il n’arrête pas de me taper tous les jours.” La mère du garçon, qui ne serait pas à l’origine de la diffusion de la vidéo, avait déposé une plainte à la gendarmerie au mois d’octobre mais refuse de s’exprimer publiquement.

More in Pure People

To Top