Hélène Darroze touchée par le Covid-19 : ses longues semaines de maladie

0
144

C’est la double peine pour Hélène Darroze ! Depuis l’arrivée de la pandémie, la cheffe vit des jours éprouvants. En plus de voir son métier mis à mal et les problèmes financiers s’installer, elle a fini par contracter le coronavirus. C’est ce qu’elle révélait dans les pages du dernier numéro de Paris Match, pour lequel elle était à l’honneur avec son ami et camarade Jean-François Piège. “J’ai attrapé le Covid, j’étais hors service, incapable de bouger“, expliquait-elle. Désormais guérie, Hélène Darroze a pu reprendre du service en s’initiant à la livraison et aux plats à emporter, notamment au sein de son établissement La Jòia, basé à Paris. À cette occasion, l’une des figures de Top Chef était invitée du 19.45 sur M6 dimanche 17 mai 2020.

À lire aussi

La maman de Quiterie et Charlotte n’a bien entendu pas échappé à la question sur sa santé. “Dans les symptômes les plus difficiles que j’ai eus, raconte-t-elle. Il y avait de très gros maux de tête, je n’ai vraiment pas pu me lever et pour moi, ça a duré très longtemps. Je réalise maintenant que les premiers symptômes, je les ai eus le 2 mars et je ne suis vraiment bien guérie que depuis une semaine. Donc, toute la durée du confinement en fait, j’ai été bien malade. Et je suis encore très fatiguée en tout cas.

Désormais prête pour retrouver ses fourneaux, Hélène Darroze n’a qu’une hâte : la réouverture des commerces de restauration. “Ce qu’on peut nous souhaiter, et là, je parle au nom de toute une profession, c’est que nos clients reviennent, il faut qu’il y ait beaucoup de solidarité maintenant envers nous parce que ça va être difficile. Il va falloir qu’on se serre tous les coudes“, lance-t-elle comme appel. Une prise de parole commune à celle de Philippe Etchebest, qui a même eu l’opportunité de s’entretenir avec le président Emmanuel Macron.