Hélène (Koh-Lanta) sa sortie du jeu “manigancée”, elle charge la production

0
141

En 2003, Hélène Patry s’est envolée pour le Panama afin de participer à Koh-Lanta. Candidate réserviste, elle avait intégré le jeu au sixième jour d’aventure, afin de remplacer Alexandra. Et elle avait surpris le public ainsi que ses coéquipiers des Boro, Moundir, Tony et Moussa, qui avaient tout fait pour l’évincer. Seize ans plus tard, la professeur de français de 27 ans est revenue sur cette expérience auprès de TV Mag et n’a pas épargné la production.

À lire aussi

Hélène a tout d’abord évoqué les conditions de survie particulièrement difficiles : “À mon arrivée, nous dormions sur le sable mouillé avec les crabes qui nous passaient dessus. Nous étions dévorés par les chitras [des tortues, ndlr]. Il y avait des termites, des araignées et des scorpions énormes. J’avais dormi la tête dans mon sac à dos pour me protéger de la pluie et des insectes.” Face à tant de difficultés, la production a pris soin de leur bâtir une cabane pour les protéger, notamment parce qu’il y a eu de nombreux abandons cette saison à cause de “dizaines de piqûres de moustique” pour l’un des aventuriers ou d’un scorpion pour un autre. “Un autre avait été infecté par un staphylocoque doré et encore un autre parce qu’il avait un doigt blessé et infecté“, a-t-elle poursuivi.

Hélène a ensuite évoqué son élimination aux portes de la demi-finale qui a été, selon elle, “manigancée” : “Tony avait été choisi lors du Conseil précédent et la production avait subitement décidé de l’envoyer à l’exil au lieu de l’éliminer. C’était la règle de dernière minute pour garder Tony dans le jeu…” Elle a également regretté que la production la voit comme une ” jet-setteuse débile et superficielle“, alors qu’elle avait remporté trois épreuves individuelles. “Je devais être l’ancienne candidate à Miss Côte d’Azur, la petite bourgeoise niçoise incapable de rien faire de ses dix doigts. Mon portrait était horrible. Mais sur place, plusieurs membres de la production m’ont dit qu’ils s’étaient trompés d’histoire avec moi et que j’étais plus sportive qu’ils l’avaient imaginé“, a expliqué la jeune maman (d’un petit garçon qui aura bientôt 2 ans). Et de conclure que Denis Brogniart n’avait jamais réussi à la déstabiliser lors des Conseils, de quoi agacer l’animateur.