Héritage de Jean-Luc Delarue : La somme qu’a touchée son fils Jean après une bataille judiciaire

0
18

sa mort a été annoncée. Le présentateur est mort à seulement 48 ans dans la nuit du jeudi au vendredi 24 août 2012, des suites d’un cancer de l’estomac et du péritoine. Et son héritage a fait beaucoup de bruit.

Jeudi 9 décembre 2021, l’émission de NRJ12 Héritages s’est intéressée à l’histoire de Jean-Luc Delarue. Ainsi, le notaire Me Fabian Regairaz a expliqué qu'””Aujourd’hui, la succession a été réglée“. Jean-Luc Delarue a laissé derrière lui un héritage conséquent pour sa femme Anissa Khel, qu’il a épousée trois mois avant son décès, et son fils Jean (15 ans), fruit de ses anciennes amours avec la journaliste Elisabeth Bost. “La société Reservoir Prod a été vendue 14 millions d’euros. Les appartements, eux, sont évalués à 8 millions d’euros. Par conséquent, nous avons un total de 22 millions d’euros“, a-t-il poursuivi.

Ainsi, comme l’avait écrit Jean-Luc Delarue dans son testament, la somme a été divisée à parts égales entre la veuve et son enfant, soit 11 millions d’euros. Toutefois, Jean n’a pas réellement touché la même somme que sa belle-mère, car il a dû s’acquitter des droits de succession. Anissa Khel étant la dernière épouse de Jean-Luc Delarue, elle a été exonérée du paiement des droits de succession. “Jean a dû payer 45% de droits de succession, si bien que, in fine, il a touché qu’un peu plus de 6 millions d’euros”, a expliqué le notaire.

Ce détail avait, lors de l’ouverture du testament de Jean-Luc Delarue, provoqué la colère de Jean-Claude, le père du présentateur, ainsi que celle d’Elisabeth Bost. Ils n’ont pas compris pour quelle raison, cinquante-et-un jours avant sa mort, il avait rajouté une clause. Selon la journaliste, les parts devaient vraiment être égales entre son fils et Anissa. Elle a donc saisi la justice en 2016 afin de faire annuler le mariage entre Jean-Luc Delarue et Anissa Khel. Elle demandait également l’annulation du pacs conclu entre le couple au printemps 2012, ainsi que du testament décidé par l’animateur et producteur de Réservoir Prod.

Selon Elisabeth Bost, un avis partagé par Jean-Claude Delarue, Jean-Luc Delarue, affaibli par son cancer, aurait été influencé et manipulé par Anissa. Des allégations totalement réfutées par la partie adverse. L’affaire a été examinée par le tribunal de grande instance de Paris le 9 février 2016. La justice a donc tranché en appliquant les dernières volontés du regretté présentateur.