Héritage de Johnny Hallyday : David met en garde Laeticia malgré son retrait

0
49

Début juillet 2020, on apprenait que la guerre autour de l’héritage de Johnny Hallyday – mort le 5 décembre 2017 – trouvait enfin une issue heureuse grâce à un accord inespéré entre Laeticia Hallyday et Laura Smet. Un mois plus tard, cet accord était suivi par la décision de David Hallyday de renoncer à sa part. Ce que le chanteur a confirmé sur RTL tout en mettant en garde son ex-belle-mère.

À lire aussi

Invité de la station pour évoquer son nouveau single intitulé Ici et maintenant, ce mercredi 9 septembre 2020, David Hallyday n’a pas échappé aux questions sur sa décision d’abandonner le combat autour de l’héritage de son regretté papa. “Déjà, je n’ai rien signé du tout et puis ça fait partie du passé. C’est une histoire très douloureuse pour tout le monde qui se termine, c’est quelque chose de privé, de très personnel. (…) Je pense que ça saoule vraiment les gens. On n’est pas dans ce monde-là aujourd’hui. Les gens perdent leur boulot, ils ne savent pas comment ils vont bosser, payer leur loyer. C’est du passé, c’est fini, dieu merci“, a-t-il déclaré.

David Hallyday s’est dit “serein” pour l’avenir, affirmant avoir fait “la paix” avec lui-même et semblant plus enclin à renouer le dialogue avec Laeticia Hallyday que sa soeur Laura Smet ; la comédienne, enceinte, avait affirmé qu’aucune paix ne serait possible entre elles deux. Cela ne signifie toutefois pas que le chanteur âgé de 54 ans ne dira rien s’il n’est pas content de la manière dont survivra et se poursuivra l’héritage musical de Johnny. “On verra ce que réserve l’avenir. Je suis serein jusqu’à un certain moment. On verra comment ça se présente. (…) Toujours mon avis à donner. On a plutôt fait les mêmes métiers, donc je pourrais donner un avis assez bienveillant sur toute sa carrière et sur la suite. C’est quelque chose d’important, la continuité. Donc oui, heureusement, j’aurais mon mot à dire, la loi le prévoit de toute manière“, a-t-il pris grand soin de préciser.