Hoda (Star Academy) condamnée à de la prison : retour sur une sombre affaire…

0
12

Pour fêter les 20 ans de la TF1 a mis les petits plats dans les grands en conviant plusieurs anciens candidats à se réunir lors de trois primes. Le dernier numéro est diffusé ce samedi 13 novembre 2021 et une partie est consacrée aux souvenirs de la promotion 2004 remportée par le regretté Grégory Lemarchal. Hoda a notamment répondu présente à l’invitation de Nikos Aliagas, l’occasion de prendre de ses nouvelles, elle qui défrayait la chronique il y a encore quelques années pour une sombre affaire d’extorsion.

C’est à l’automne 2015 que la vie de l’ex-demi finaliste a basculé. À l’époque, elle se retrouve condamnée à 18 mois de prison avec sursis pour “vols facilités par la circonstance d’extrême vulnérabilité de ses victimes” et “usage de chèques contrefaits ou falsifiés” ainsi qu’à une amende de 30 000 euros. La Toulousaine était accusée d’avoir extorqué près de 24000 euros à un couple d’octogénaires qui l’avait employée entre avril 2011 et septembre 2013 en tant qu’aide à la personne. Ce sont les héritiers de ce couple qui l’avaient dénoncée. Hoda a de son côté toujours nié les faits qui lui étaient reprochés. “Je n’ai pas volé le moindre centime à qui que ce soit. En tant qu’aide à domicile, je me suis occupée d’un monsieur de 84 ans qui a une maladie dégénérative. J’ai choisi d’apporter du soin et de l’aide à des personnes, par choix et par vocation. Je suis dévouée aux patients et une personne honnête“, déclarait-elle pour Public en 2015.

Hoda aux abonnés absents

En 2018, l’affaire s’est corsée lorsqu’il a été révélé qu’Hoda ne s’était présentée à aucun de ses rendez-vous fixés par la justice, et qu’elle n’avait pas payé sa lourde amende. La chambre de l’application des peines de la cour d’appel de Toulouse décidait alors de mettre un terme à son sursis et la chanteuse risquait véritablement plus d’un an de peine derrière les barreaux. Un verdict qu’elle a apparemment toutefois pu éviter en se pourvoyant en cassation. Son avocat justifiait en parallèle le manquement de ses rendez-vous et évoquait des “problèmes médicaux“. “C’est une personne en grande souffrance qui n’est sûrement pas la manipulatrice que certains imaginent“, défendait-il.

C’est en tout cas une Hoda bel et bien libre qui a pu tourner les 20 ans de la Star Academy. La jolie brune évolue en outre aujourd’hui toujours dans le milieu artistique et travaille au sein d’un groupe qui créé des spectacles.