Hommage à Pétain: la mise au point de l’Elysée

0
53

“Pétain ne sera pas honoré le 10 novembre” lors de la cérémonie militaire organisée aux Invalides pour célébrer les soldats de la Grande guerre, a tenu à rectifier l’Elysée ce mercredi après-midi, alors que la polémique autour des propos du président prend de l’ampleur.

Un peu plus tôt dans la journée, le chef de l’Etat avait laissé entendre qu’il jugeait “légitime” de rendre hommage au maréchal, soulignant que le dirigeant du régime de Vichy avait été “un grand soldat” pendant la Première guerre mondiale. 

“Savoir regarder l’Histoire en face”

Pourtant, la traditionnelle cérémonie d’hommage aux huit maréchaux de la Grande Guerre est bien maintenue aux Invalides ce samedi. Et bien que sa tombe à l’île d’Yeu soit la seule qui ne recevra pas de gerbe de fleurs, le maréchal Pétain fera bien partie des huit maréchaux honorés.

Comme tous les ans, le président fera déposer une gerbe sur le tombeau du maréchal Foch. Les maréchaux Lyautey, Franchet d’Esperey, Fayolle et Maunoury verront également leur tombeau aux Invalides fleuri par le chef d’état-major des armées. Par ailleurs, la tombe de Joffre, à Louveciennes, sera fleurie.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) s’est dit ce mercredi “choqué” par les propos d’Emmanuel Macron. Face aux critiques, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dénoncé une “mauvaise polémique”. “Il ne faut pas faire de raccourcis douteux. Pétain a servi la patrie en 14 et l’a trahie en 40”, a-t-il estimé lors d’un point presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.