Hugo Clément papa inquiet pour ses filles : le journaliste pas rassuré pour leur avenir

0
10

Suite à sa rencontre avec Alexandra Rosenfeld en 2018, la vie d’Miss France, il a accueilli à bras ouverts sa fille Ava (10 ans, née de son union avec le rugbyman Sergio Parisse). En janvier 2020, la jolie blonde a ensuite donné naissance à leur premier enfant ensemble, l’adorable petite Jim.

Depuis, Hugo Clément est sur un petit nuage malgré la cruauté du monde à laquelle il a affaire dans le cadre de son travail. Avec ses reportages, il constate malheureusement les problèmes écologiques qui abîment la planète. C’est pourquoi, il fait tout pour adopter un style de vie dans le respect de celle-ci. “Déjà avec mon travail, je prends beaucoup l’avion. J’ai un bilan carbone très important. Mais je fais de mon mieux dans d’autres domaines. Je suis végétarien depuis six ans, car on sait que la viande est l’un des postes les plus polluants. J‘essaye de limiter au maximum l’usage du plastique. Pour les vacances, je privilégie la France. À Biarritz, nous avons un mode de vie où on prend très peu la voiture“, a-t-il confié à nos confrères de Gala.

Je suis combatif, mais pas du tout dépressif

Mais Hugo Clément sait bien que tous ses efforts n’empêcheront pas ses filles de grandir dans un monde de plus en plus incertain. Un sujet qui l’inquiète forcément. “J’ai peur de ce que l’avenir leur réserve alors qu’elles n’y sont pour rien“, a-t-il reconnu. Avant de relativiser : “Mais ça ne me fait pas peur au point d’être tétanisé et d’y penser tous les jours. Malgré les dangers qui nous guettent, je pense qu’il est important d’être heureux, de passer des bons moments et de rire. Je suis combatif, mais pas du tout dépressif.”

D’ailleurs, ce sont bien Ava et Jim qui le poussent à garder espoir pour un futur meilleur. “C’est elles qui me motivent à mettre toutes mes forces dans cette lutte. Je n’ai pas envie qu’elles vivent dans un monde en crise permanente avec des catastrophes toutes les deux semaines. Je pense que beaucoup de parents sont engagés dans cette lutte pour essayer d’offrir à leurs enfants un monde moins noir que ce qui nous est annoncé“, a-t-il encore déclaré.