Igor Bogdanoff hospitalisé et dans le coma : grosse inquiétude sur son état…

0
20

Ami de longue date des frères Bogdanoff, Luc Ferry a commenté le décès de Grichka, survenu le 28 décembre 2021, des suites du coronavirus. Le philosophe et ancien ministre confie avoir essayé de convaincre les jumeaux de 72 ans de se faire vacciner contre la Covid-19, en vain. Auprès du Parisien mercredi soir, il a également donné des nouvelles d’son jumeau Igor, lui aussi positif à la Covid-19 et placé en réanimation dans le même hôpital parisien que son défunt frère. “Il y a trois-quatre jours, j’ai appris qu’il était encore dans le coma. S’il se réveille, vous imaginez la douleur d’apprendre que son frère est mort ? C’est ingérable.”

L’ancien ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche a également confié avoir dit à ses amis de se faire vacciner à de multiples reprises, en vain. “On en a encore parlé au téléphone il y a moins de trois semaines quand tout allait bien pour eux“, explique-t-il. Selon lui, les jumeaux férus de sciences n’étaient pas antivax, mais Grichka “était antivax pour lui-même” : “Je lui disais que c’était grotesque. Qu’ils étaient fous !

Mais pourquoi le duo d’animateurs, révélé dans les années 1980, refusait-il donc de se faire vacciner ? Toujours selon leur ami, Igor et Grichka Bogdanoff (ou Bogdanov) étaient “très sportifs, sans un gramme de graisse” et “croyaient que le vaccin était plus dangereux“. Luc Ferry précise qu'”ils ne tombaient jamais malades” et que “même leur menton, ce n’est pas une maladie. C’était juste du botox“.

Il restera définitivement présumé innocent

La cause du décès de Grichka Bogdanoff n’a pas été immédiatement confirmé par sa famille. Il a fallu attendre mardi soir pour que son avocat confirme les informations dévoilées par Le Monde quelques heures plus tôt. “Je ne pense pas qu’il faille prendre Grichka comme un étendard pour ou contre la vaccination. Grichka était un homme en pleine santé, avec une vie très saine”, a notamment affirmé Me Edouard de Lamaze.

La dernière apparition de Grichka Bogdanoff remontait au 20 novembre, lorsqu’il avait animé avec son frère un débat à Paris, à la salle Gaveau, à l’occasion de la parution du livre Dieu, la science, les preuves de Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonnassies (éditions Guy Tredaniel).

Pour ce qui est des déboires judiciaires des jumeaux aux curieux visages, qui étaient attendus au tribunal en janvier prochain pour une affaire d’escroquerie, leurs avocats ont affirmé dans un communiqué que “cette procédure s’éteint donc” pour Grichka Bogdanoff. “Il restera définitivement présumé innocent“, ont ajouté Me Edouard de Lamaze et Eric Morain, comme l’a rapporté l’AFP.