“Il a morflé !” Doc Gynéco et son ralliement à Nicolas Sarkozy, “par amitié pour son fils”

0
58

Princess Erika a fait part sur les réseaux de ses intentions de vote pour le premier tour des élections présidentielles le 10 avril 2022 : ce sera le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. La chanteuse et actrice de 57 ans est revenue sur ce sujet dans son interview au Parisien alors qu’elle va sortir un nouvel album, abordant de façon plus large l’investissement des artistes dans la politique. Une chose délicate selon elle, se souvenant de ce qui est arrivé à son ami maman de deux enfants s’arrête là : “L’entourage de Mélenchon m’a contacté plusieurs fois pour le soutenir plus concrètement, pour faire un clip, pour aller dans un meeting. Une petite vidéo, j’accepterais peut-être, mais s’afficher dans un meeting électoral, c’est ma limite, c’est trop dangereux. En 2011, j’étais allée à une réunion du Front de gauche dans ma ville, mais en catimini, cachée au fond de la salle.” Pour illustrer son propos, elle se souvient alors de ce qui est arrivé à Doc Gynéco : “On voit bien ce qui est arrivé à mon copain Doc Gynéco, qui est monté sur scène avec Sarkozy surtout par amitié pour son fils. Après il a morflé !

Doc Gynéco et les Sarkozy

Après la campagne présidentielle de 2007 et son inattendu soutien à Nicolas Sarkozy, obligé de s’inscrire à Pôle Emploi. Il y a dix ans sur RTL, il était revenu sur cette douloureuse période : “Les gens sont devenus fous lorsqu’ils ont vu la photo de moi et Sarkozy, ils n’ont pas su la lire vraiment. (…) Les gens avaient absolument envie de me voir mort“, analyse-t-il. Aujourd’hui, le Doc affirme ne plus vouloir se mêler de politique après cette douloureuse expérience et jure qu’on ne l’y reprendra plus : “Tu risques ta vie, je ne savais pas que les extrémistes, ils étaient fous, je ne savais pas que les gens ils pouvaient tuer pour des idées…”

Le rappeur connaît bien Pierre Sarkozy, fils aîné de l’ancien président avec sa première épouse Marie-Dominique Culioli qui s’épanouit dans la musique et se prénomme, dans le milieu, DJ Mosey. C’est lui qui a produit son album Peace Maker, comme il le confiait dans une interview pour Téléstar en 2008 : “Pierre Sarkozy a fait tous les sons du disque, et l’a entièrement produit. Il m’a redonné du punch, l’envie. L’année dernière, personne ne voulait travailler avec moi.” Bruno Beausir, son vrai nom, a rencontré celui qu’il considérait à l’époque comme “son frère” grâce à l’ex-chef d’Etat, dont il était déjà proche : “On a très vite accroché. Pierre possède une culture soul, funk, hip-hop incroyable.”