“Il vient après la bataille” : Emilie (Mariés au premier regard) se confie sur le papa de sa fille Lina

0
34

Emilie est une battante. La candidate de le papa l’a quittée et depuis, il n’est jamais revenu dans leur vie. Un sujet que la belle brune de 34 ans a évoqué en story Instagram.

Depuis qu’elle a été révélée au grand public dans l’émission de M6, Emilie a beaucoup touché les téléspectateurs avec son histoire personnelle. Son ex et elle ont appris lors d’une échographie que leur enfant pouvait être porteur d’une maladie. Le papa a donc préféré partir du jour au lendemain, laissant ainsi la candidate vivre la fin de la grossesse et la naissance de Lina seule. Fort heureusement, cette dernière est née en bonne santé et depuis, sa maman est seule pour s’en occuper.

Lors d’une session de questions/réponses organisée sur Instagram, un internaute a malgré tout souhaité savoir si elle ne craignait pas que sa récente notoriété ne fasse revenir son ex-compagnon. “Très bonne question. Evidemment maintenant il voudra se targuer de son rôle. Mais comment pourra-t-il justifier le fait de ne pas avoir reconnu sa fille et de n’avoir donné aucune nouvelle. Il vient après la bataille c’est trop facile“, a répondu Emilie.

Ce n’est pas la première fois que la potentielle future épouse de Frédérick répond à ce genre de questions. La veille, après avoir confié que sa rupture avec le papa de Lina l’avait fait sombrer dans la dépression, Emilie a expliqué qu’il ne s’était pas manifesté après la diffusion de Mariés au premier regard : “Non, il est bien trop lâche pour ça et il aurait trop peur de devoir payer une pension. Pendant que je me battais dans les hôpitaux pour ma fille, monsieur s’amusait au Portugal. Aucune morale, vraiment.” Elle a ensuite expliqué que si son ex souhaitait revenir dans leur vie, elle ne donnerait pas suite. “Compliqué. Il m’a laissée enceinte, avec une petite fille pouvant être malade. J’ai donné des nouvelles, il m’a repoussée, osé dire que s’il partait c’était de ma faute (évidemment, il fallait une excuse. Et à cause de ce stress j’ai eu une hémorragie. J’ai été emmenée d’urgence et j’ai eu une césarienne sans péridurale. J’ai manqué d’y passer avec ma fille. J’ai cumulé deux boulots pour y arriver, perdu ma santé. Honnêtement on a tiré un trait sur lui. Je préfère que Lina puisse choisir seule plus tard“, s’est-elle justifiée.