“Ils ont tous fait pire” : Carla Moreau et Kevin Guedj balancent sur les Marseillais

0
14

Depuis le 5 novembre 2021, les abonnés de MyCanal peuvent découvrir La Mif, la nouvelle émission de télé-réalité de Kevin Guedj. Dans la première saison, le couple partage l’organisation de l’anniversaire de Ruby, qui a fêté ses deux ans. Pour l’occasion, Public est allé à leur rencontre et, sans surprise, ils n’ont pas échappé à des questions sur Les Marseillais.

C’est dans l’émission de télé-réalité de W9 que la belle blonde de 24 ans et le charmant brun de 32 ans ont été révélés au grand public. En 2016, ils se sont rencontrés lors de l’aventure en Afrique du sud et ont fait partie de l’aventure jusqu’en 2020. Mais l’affaire de sorcellerie est venue tout bousculer. Carla Moreau a été accusée d’avoir fait appel à une voyante prénommée Danaé, dans le but de souhaiter du mal au reste des Marseillais, ainsi qu’à leurs enfants. Des révélations chocs qui lui ont valu qu’on lui tourne le dos, ainsi qu’à son fiancé. Depuis, l’ambiance est toujours glaciale avec certains participants.

La production des Marseillais voulait qu’on revienne dans une nouvelle saison, forcément ça aurait fait de sacrées histoires“, a tout d’abord confié Carla à nos confrères. Mais, très affectés parce qu’il s’était passé, le couple a préféré prendre le large pour lancer sa propre émission. “Et puis ça leur aurait fait trop plaisir. Parce qu’au fond, en s’en prenant à nous comme ça, c’est ce qu’ils voulaient, qu’on arrête tout, qu’on disparaisse. Certains sont allés jusqu’à dire qu’ils quitteraient l’émission si on revenait. (…) Me retrouver enfermer avec ces gens, j’aurais eu peur de ne pas me contenir. C’est allé trop loin, j’ai préféré arrêter“, a quant à lui confié Kevin. La maman de Ruby et lui n’ont pas compris le déferlement de haine qui a suivi la révélation de l’affaire. S’il était légitime que les principaux intéressés s’insurgent, les autres auraient pu s’abstenir selon eux. “Tout ça pour faire partie de l’histoire et faire quelques vus sur les réseaux sociaux. Ils se sont déchaînés sur nous alors qu’on était à terre, pour du buzz. Il n’y a que ça qui les intéresse“, a-t-elle précisé.

Les futurs mariés ont été déçus car ils pensaient qu’ils formaient une véritable famille. Ils sont donc tombés de haut quand certains “ont poussé au harcèlement de Carla sur les réseaux sociaux“. Kevin aurait en effet préféré qu’ils discutent tranquillement autour d’une table. D’autant plus que, selon lui, “ils ont tous fait pire“. L’aspect positif, c’est que cela a permis à Carla et lui de faire le tri dans leur entourage. Et ils en sont ressortis plus soudés que jamais. Une fois l’enquête terminée, ils espèrent à coup sûr pouvoir mettre cette histoire derrière eux.

L’intégralité de l’interview est à retrouver dans le magazine Public du 12 novembre 2021.