Incroyable talent 2019 : Le Cas Pucine et Damien en finale, Hélène Ségara émue

0
160

Place à la première partie des demi-finales d’Incroyable talent 2019. Et dans l’émission diffusée mardi 26 novembre 2019, sur M6, les membres du jury avaient un invité de marque : l’humoriste Ahmed Sylla. Retour sur cette folle soirée !

À lire aussi

Les finalistes d’Incroyable talent 2019

Le Cas Pucine

Capucine est une jeune ventriloque de 20 ans, qui se plaît à faire rire le public avec son fidèle compagnon Eliott, une grenouille. Lors des auditions, sa technique et son humour ont été salués, notamment son passage en beatbox. Pour la demi-finale, elle a souhaité monter la difficulté d’un cran. La jeune femme a tout d’abord fait de la ventriloquie en mâchant un bonbon ! Puis, elle a commenté, sous le ton de l’humour, certaines publications Instagram des membres du jury. Elle a ensuite débuté une chanson qu’elle avait elle-même créée. Son numéro n’a malheureusement pas fait mouche auprès de Marianne James, qui n’a pas compris tout ce que disait Elliot. Elle a ensuite regretté le peu de rythme du sketch. Eric Antoine trouvait quant à lui que c’était très bon et très malin. “Ce numéro a été construit sur mesure pour l’émission, pour ce jury. Même les répliques et la répartie. Je t’ai trouvée très à l’aise. Je pense que c’était très fort comme numéro, bravo“, a déclaré Sugar Sammy. Hélène Ségara a été tout aussi charmée. Ahmed Sylla a regretté que son stress ne lui ait pas permis de se libérer durant son numéro. Il l’a trouvé beaucoup plus à l’aise une fois son sketch terminé. L’humoriste lui a tout de même accordé un Golden Buzzer, ce qui l’a fait pleurer.

The Owl And The Pussycat

The Owl and Pussycat, formé par un couple, sont deux acrobates qui font du trapèze. Après leur première prestation qui a impressionné et fait grimper la température, le duo devait une fois de plus se démarquer dans l’espoir de se qualifier pour la finale. Les tourtereaux souhaitaient raconter l’histoire d’un couple qui vit des hauts et des bas. Pour la première fois, ils ont exécuté leur numéro aérien qui oscillait entre passion et disputes. Les figures étaient toujours aussi travaillées et impressionnantes (la jeune femme a voltigé les yeux bandés durant quelques secondes), de quoi séduire le jury. Marianne James et Hélène Ségara avaient les larmes aux yeux. “Quel cadeau. Ce n’est pas de la demi-finale, c’est déjà de la finale que vous venez de faire. Vous avez pris des risques. (…) C’est incroyable. C’est d’une difficulté physique impressionnante et vous avez fait ça avec une pureté…“, a lancé Eric Antoine.

Tiago Eusebio

Tiago Eusebio est un acrobate qui a fait l’unanimité aux auditions. Le beau brun, qui a une bonne hygiène de vie et s’entraîne trois heures par jour, avait donc la pression pour cette demi-finale. Il avait préparé un numéro spécialement pour Incroyable talent. Avec sa jambe, il a réussi à tirer une flèche enflammée et a visé sa cible. Nous avions également l’impression que tenir sur une main était simple tellement sa précision était incroyable. “Virtuose“, a lancé Eric Antoine. Sugar Sammy lui a dit que s performance était meilleure que lors des auditions et Hélène Ségara a évoqué son investissement.

Damien Kaym

Lors des auditions, Damien Kaym avait bouleversé le jury avec sa reprise de Papaoutai de Stromae. Un message adressé directement à son papa avec qui il est en froid depuis environ cinq ans. Pour la demi-finale, le jeune homme de 19 ans est parti sur un registre très différent. Il a choisi le titre All About That Bass, de Meghan Trainor, une chanson qui “envoie valser les critiques“. Cette fois, c’est aux personnes qui s’en sont prises à lui qu’il a souhaité s’adresser. Une fois de plus, il s’est approprié la chanson et a été aussi bon au niveau de l’interprétation que de la technique. “Tu es un grand vocaliste Damien. (…) Beaucoup de facilité. Tout est simple pour lui alors qu’il envoie merveilleusement bien. Je ne vois pas un candidat, je vois un artiste“, a déclaré Marianne James. “C’est vrai que c’est étonnant d’avoir déjà une telle maîtrise. Il n’y a pas eu une seule note à côté et tu as fait le show. Je pense que tu as une longue route qui t’attends“, a confié Hélène Ségara. Ahmed Sylla l’a félicité d’avoir autant occupé la scène et d’avoir capté son public. Il l’a même comparé à Stromae !

Ceux qui n’ont pas été retenus :

Tinalei

Tinalei (13 ans) est une jeune chanteuse qui a tout appris seule. La fillette a choisi la chanson Stone, le monde est stone. L’émotion était palpable sur le plateau, alors qu’elle jouait avec sa voix douce et juste. “Que c’est joli. On a eu le temps d’apprécier chacune des notes. Je suis très heureuse de ton passage ici“, a confié Marianne James. “C’est une très jolie bulle et je trouve que cette chanson te va très bien. Tu as l’innocence qu’il faut pour te demander dans quel monde on vit“, a quant à elle expliqué Hélène Ségara. Les deux autres membres du jury étaient également sous le charme. Et l’invité Ahmed Sylla a été transporté dans son univers : “Tu as une voix extraordinaire. S’il te plaît, ne perd jamais ton authenticité, quoi qu’il arrive.

Andy Wise

Andy Wise est un ancien pompier de Paris qui s’est reconverti dans l’escapologie, soit l’art de l’évasion. Andy Wise était menotté aux mains et aux jambes, sur une croix enflammée. Son but : se libérer en deux minutes pour ne pas finir carbonisé. Fort heureusement, il s’en est sorti, deux secondes avant la fin. “Je déteste l’escapologie parce que je trouve qu’on sait que le mec va s’en sortir et que le danger n’est pas réel. Mais là, je trouve que c’est réussi, physique et dangereux. Mille fois bravo“, a confié Eric Antoine. Après qu’Hélène Ségara l’a félicité pour son courage, c’était au tour de Sugar Sammy de prendre la parole : “On voit le danger et nous on le ressent. On sent le feu qui est là. Bravo pour cette belle prestation !” Ahmed Sylla était aussi “tendu” qu’impressionné.

Danylo et Oskar

Le père et le fils Danylo et Oskar (10 ans) s’est retrouvé debout sur la tête de son papa ou la tête en bas, alors que Danylo lui tenait les mains. “On vient de voir un des plus beaux numéros d’acrobaties. Tout cet amour qu’il y a entre vous pour être capable de travailler tant d’heures. Vous nous offrez un cadeau exceptionnel“, a lancé Eric Antoine. Pour plaisanter, Ahmed Sylla lui a demandé s’il était obligé de faire ça et Sugar Sammy a souligné leur belle technique. “Je vous remercie d’avoir brillé avec autant de joie et de sincérité. Tout est parfait. Vous êtes dans une telle harmonie… Ça nous fait craquer“, a déclaré Marianne James.

Zack et Stan

Zack et Stan sont deux magiciens et amis d’enfance, connus d’Éric Antoine. Après avoir utilisé des pétards lors des auditions, ils se sont munis de bonbons. Après avoir fait apparaître du lait et une banane ils ont fait semblant de mixer un poisson et une souris. Les malheureux Nemo et Smoothie sont heureusement sortis tout droit de la bouche de l’un des magiciens par la suite. Un numéro bluffant qui a fait mouche auprès de tous les membres du jury. “Ce sont des amis, je ne peux pas prendre parti et dire à quel point c’est bon. C’est original. Quel bonheur de vous voir ce soir“, a déclaré Eric Antoine. “J’ai l’impression d’être un enfant. Vous êtes forts“, s’est réjoui Ahmed Sylla. Marianne James a simplement signalé un manque de fluidité au moment de certains dialogues.

Chléa Giguère

Chléa Giguère est une fillette passionnée de danse. Originaire de Montréal, au Québec, elle travaille dur pour exceller dans cette discipline. Le jour de la demi-finale, elle fêtait ses 14 ans, le public et le jury lui ont donc chanté une belle chanson avant qu’elle n’entame son numéro. Une fois de plus, elle a réalisé un numéro de danse contemporaine mélangé à des acrobaties et de la contorsion, avec une facilité déconcertante. “Tu es un bijou. Tout est si juste, tout est si expressif. Tu vis tout ce que tu ressens dans ton corps, dans la musique. Je suis impressionnée et touchée par ta grâce“, a déclaré Hélène Ségara. Marianne James espère qu’elle trouvera du travail grâce à son passage dans l’émission. “On dirait que tu as l’élégance et la maturité de quelqu’un qui a 25 ou 30 ans“, a confié Sugar Sammy. Ahmed Sylla a eu le coeur transpercé et n’a jamais été autant touché par une danse.

Gospel Walk

Gospel Walk est une troupe originaire de Toulouse, créée il y a dix ans. Après avoir fait mine de chanter une nouvelle chanson gospel, la troupe s’est lancée dans une interprétation personnelle de Shape of you, d’Ed Sheeran. Il y avait aussi de la danse dans ce numéro. “C’est incroyable, je ne savais plus où regarder. Vous m’avez coupé trop tôt mon frisson, mais vous êtes extraordinaires tous ensemble“, a déclaré Ahmed Sylla. Marianne James a souligné que c’était “un peu décousu musicalement” et Sugar Sammy a trouvé que c’était “un peu le bordel“. Eric Antoine pensait l’inverse et a été envahi par une vague d’amour. Un avis partagé par Hélène Ségara.

Yumbo Dump

Yumbo Dump est un duo d’artistes japonais. Les amis de Uekusa (qui avait été en finale) ont pour particularité d’imiter des bruits à l’aide de leurs corps. Pour la demi-finale, ils ont fait celui du cri d’une baleine qui accouche ou celui d’un coup de foudre entre deux dauphins. Un numéro comique qui a une fois de plus exaspéré Sugar Sammy mais qu’a adoré Eric Antoine. “On dit que les dauphins sont plus intelligents que les humains, c’est la preuve“, a déclaré le Canadien. “Tant que vous donnez du rire, c’est merveilleux“, a déclaré Hélène Ségara. Ahmed Sylla était hilare et les a remerciés.

The Rookies

The Rookies était de retour comme l’a expliqué Eric Antoine : “Il y a eu l’annulation d’un autre candidat, donc vous avez été repêchés et avez eu beaucoup moins de temps que les autres de préparer votre numéro.” Ce n’est en effet que dix jours avant la demi-finale que le groupe de danse a été contacté. Il a tout de même préparé un numéro inédit pour le programme. La troupe a mélangé plusieurs genres, dont le hip-hop, et cela a plu. “L’urgence vous va bien. La première fois, ça ne m’avait pas fait ça. J’ai bien aimé la manière dont vous avez orchestré tout ça. Vous avez votre griffe“, a confié Hélène Ségara. Eric Antoine ne s’attendait également pas à ce que cela soit aussi bien et aussi synchronisé.

Nicolas Ribs

Nicolas Ribs est un magicien qui pratique le close up. Seules ses mains sont filmées et les cartes disparaissent et réapparaissent sans explications. Un numéro réalisé sur fond de musique douce interprétée au piano. Un moment magique et féerique qui a beaucoup impressionné. Il a par exemple réussi à faire bouger une carte avec l’ombre de l’une de ses mains ou à la grossir. “Je trouve ça extrêmement intelligent. Il y a des défis techniques… Il a pris de vrais risques“, a déclaré Eric Antoine. Hélène Ségara a toujours autant apprécié son univers. “Ce qui est agréable, c’est que ça allie l’ancienneté de la magie avec quelque chose de très futuriste. Je suis surpris, tu m’as éclaté“, a déclaré Ahmed Sylla. Seule Marianne James n’a pas été touchée par son numéro.

Lolito & Ronald

Lolito & Ronald pratiquent la salsa colombienne, une danse très rythmée et très difficile à réaliser techniquement. C’est notamment pour rendre fière leur famille, restée en Colombie, qu’ils ont participé à cette émission. Après avoir rendu hommage à Mario et Luigi lors des auditions, le duo a fait honneur au Roi lion ou encore à Beyoncé lors de leur nouvelle prestation dynamique, réalisée dans un décor rappelant la jungle. Durant deux minutes, nous avions l’impression d’être au soleil. “La dernière fois que j’ai vu des latinos bouger aussi vite, c’était à la frontière américaine. Non plus sérieusement, j’ai trouvé les idées très bonnes. Le medley, le choix de la musique. Ce n’était pas toujours synchro ou fluide, mais vous avez mis du bonheur dans la place, bravo“, a déclaré Sugar Sammy. Eric Antoine leur a souhaité le meilleur pour la suite.

Bruce & Joss

Bruce & Joss forment un duo complètement fou. Dans leur numéro pour la demi-finale, l’un d’eux s’est mis dans la peau d’une colombe qui a fini par se faire hypnotiser. Il devait ensuite se mettre dans la peau de différents objets comme une balançoire, un buzz, un tuyaux d’arrosage ou une bouilloire. Eric Antoine a trouvé cela trop court et Sugar Sammy trop long. “C’est ce qui a de génial dans leur numéro, c’est que c’est atypique“, a confié Ahmed Sylla. Il a tout de même admis auprès des candidats qu’il avait également trouvé que cela n’avait pas duré assez longtemps.