Indiana Jones 5, le tournage maudit : un membre de l’équipe retrouvé mort au Maroc

0
16

Les spectateurs l’attendent depuis bien longtemps. Les nouvelles aventures d‘Indiana Jones devraient bientôt voir le jour, après un quatrième volet de la saga dévoilé en 2008… à moins que la malédiction du tournage ne persiste. Le jeudi 4 novembre 2021, le New York Post a effectivement révélé qu’un membre de l’équipe caméra du film de James Mangold était décédé dans d’étranges circonstances. Il s’agit de Nic Cupac, qui a été retrouvé mort à l’âge de 54 ans dans sa chambre d’hôtel.

Nic Cupac se trouvait, comme le reste de ses collègues, à Fes, au Maroc, quand il a perdu la vie. “Nos pensées accompagnent la famille et les amis de Nic, annoncent les studios Disney dans un communiqué officiel relayé par le New York Post. Il était un confrère extrêmement talentueux, un membre de la communauté du cinéma qui va beaucoup manquer. Sa mort soudaine n’est pas liée au tournage.” La cause de son décès n’a pas été révélée mais, selon les premières informations des médias américains, il s’agirait d’une mort naturelle, bien que très prématurée.

La loi des séries

Vétéran de l’industrie, Nic Cupac avait travaillé sur le tournage de grands classiques du cinéma signés Steven Spielberg. Mais pas seulement. Son nom est inscrit dans les crédits de Jurassic Park, Harry Potter ou encore Star Wars. Sa mort est un coup dur pour son entourage personnel et professionnel. Pour James Mangold, qui reprend les rênes de la saga culte, l’expérience est de plus en plus rude…

victime d’un accident en pleine scène en juillet dernier. Le comédien de 79 ans avait dû subir une intervention chirurgicale et son état de santé avait reporté le bouclage du film de 3 mois. La pandémie de Covid-19 avait également impacté ce cinquième film Indiana Jones, tout comme elle l’avait fait avec la globalité du monde du septième art…