Connectex avec nous

Indonésie: razzia policière sur les préservatifs

Pure Info

Indonésie: razzia policière sur les préservatifs

Opérations coups de poing et saisie de préservatifs: tel était l’occupation de la Saint-Valentin des policiers dans une grande ville d’Indonésie, le plus grand pays musulman au monde où la fête des amoureux est controversée.

Le maire de Makassar, la capitale des Célèbes (centre), a accompagné en personne des policiers lors de ces raids effectués lundi soir, à la veille des célébrations de la Saint-Valentin, afin d’éviter qu’ils ne soient vendus à des adolescents.

L’élu, Mohammad Ramdhan Pomanto, a affirmé qu’il n’était pas contre la vente de préservatifs, mais que les commerces devaient être prudents et veiller à qui ils les vendent.

«Des adolescents font souvent mauvais usage de la Saint-Valentin pour avoir des relations sexuelles, chose qui peut détruire la moralité de la nation», a estimé le maire, cité par des médias locaux mardi.

Les commerces visés par ces opérations ont omis de demander un document d’identité aux adolescents, afin de vérifier s’ils avaient l’âge du consentement (majorité sexuelle), fixé à 18 ans, a précisé un responsable local, Iman Hud.

«Nous faisons cela pour prévenir la promiscuité», a-t-il ajouté, soulignant que des centaines de préservatifs avaient été saisis.

Ces opérations sont une nouvelle expression d’hostilité à l’égard de la Saint-Valentin en Indonésie, où des prédicateurs islamistes et des musulmans pieux se servent de cette occasion pour critiquer ce qu’ils considèrent comme une décadence occidentale.

Lundi, des collégiennes d’un établissement musulman à Surabaya, deuxième ville du pays d’Asie du Sud-Est, ont bruyamment protesté contre la Saint-Valentin lors d’une manifestation dénonçant une fête occidentale qui encourage, selon elles, une sexualité débridée.

Source : AFP

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Info

Haut