Inès (Koh-Lanta) pas tendre avec une candidate : “Pour moi, c’est pas possible”

0
111

Maintenant que la dernière saison de Koh-Lanta est derrière nous, les langues des candidats se délient. Et notamment celle d’Inès. L’aventurière de 26 ans au caractère bien trempé l’a fait savoir lors d’un entretien pour Gossip Room TV avec son amie Naoil, avec qui elle est allée en finale au début du mois de juin dernier. Et alors que le journaliste cherchait à savoir si la jolie infirmière avait rencontré quelques “inimitiés particulières“, Inès avait apparemment une longue liste.

À lire aussi

Je me suis embrouillée avec Moussa, avec Claude, après, ça allait… Ahmad…“, se souvient-elle. Mais pour sa voisine Naoil, au ventre très arrondi, ce ne sont pas ceux qui l’ont le plus agacée. “Pourquoi tu bluffes ?“, lui demande-t-elle, très amusée, ayant très bien une idée en tête. Et de révéler : “Il n’y a pas quelqu’un qui te gonflais bien ? Avec Sara, tu avais un peu de mal…

La mémoire retrouvée, Inès s’est alors lancée dans des confidences très cash sur celle qui retentait sa chance en tant que héros dans l’aventure de la Une, avant de malheureusement se blesser et de devoir abandonner. “Oh ! Avec Sara, put***! Ce n’est pas méchant, mais je l’ai sortie de mon jeu, moi“, lâche-t-elle sans détour. Et de poursuivre avec vivacité : “Ah non, mais c’est trop, c’est trop ! Elle crie tout le temps ! Après, à la diffusion, ça fait rire parce que tu te dis ‘j’ai gardé mon self-control pendant 5 jours où elle était avec nous’.

C’est du too much !

Pourtant, Inès explique avoir été au départ ravie de voir débarquer Sara dans son équipe des Jaunes, jusqu’à ce qu’elle apprenne à la connaître… “J’ai dit ‘franchement, Sara, ça ne me dérange pas, elle en veut, elle se bouge, ce serait pas mal’. Mais quelle connerie ! Quelle connerie, j’ai pas dit ! Je n’ai rien contre elle personnellement, mais c’est à consommer avec modération. Pour moi, ce n’est pas possible. C’était du cri du matin au soir. (…) Elle ne se met jamais en pause ! C’est trop, c’est trop, c’est du too much, c’est trop. Tu ne sais même pas quand elle est énervée ou pas parce que c’est sa façon d’être, c’est du cri. Ou alors, ça part en pleurs.

D’après celle qui a fait le buzz dès les premiers épisodes avec son maillot trop échancré, le caractère jugé excessif de la sportive de 45 ans ne lui avait pas non plus réussi lors de ses précédentes participations à Koh-Lanta. “Je ne suis pas quelqu’un de mauvais, mais au bout d’un moment, si tu regardes les aventures de Sara, ça se passait mal. Parce qu’elle a quand même une personnalité… Ce n’est pas évident de composer avec.” De son côté, Naoil, qui a laissé sa copine faire part de son point de vue, a bien tenu à noter qu’il ne s’agissait que de “sa perception à elle“.