Ingrid Chauvin : Confidences sur l’accident qui a failli lui coûter la vie

0
83

On ne présente plus Ingrid Chauvin. Depuis de nombreuses années, la comédienne de 46 ans s’illustre sur le petit écran pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. Véritable figure populaire, elle a toutefois mis du temps à s’imposer. L’émission 50′ Inside (TF1) s’est intéressée à son parcours samedi 25 janvier. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir certains de ses passages dans des sitcoms de la grande époque d’AB productions ou encore ses éternels seconds rôles dans des feuilletons policiers. Mais en 2000, sa carrière prend un nouveau tournant lorsqu’elle rejoint le cast de Femmes de loi. Malheureusement, en pleine révélation, un terrible accident vient tout faire basculer.

À lire aussi

J’étais dans le Sud en vacances, et je partais sur Paris pour passer un casting. Et, voilà, accident de la route d’une grosse violence. On annonce à mes parents que je ne vais peut-être pas passer la nuit. J’avais cinq fractures dans le dos. Tu te dis que peut-être tu ne vas pas remarcher“, se souvient-elle encore avec émotion. Cet accident remet incontestablement sa carrière en cause et, pourtant, Ingrid Chauvin trouve en elle la force de se battre et de s’en sortir. Résultat, en dépit de ses côtes cassées, de son hémorragie interne et de sa commotion cérébrale, la comédienne remarche “en quinze jours” seulement. “Il y a une forme de survie“, estime-t-elle en y repensant. Après des mois de rééducation, elle se remet même au travail et décroche le rôle qui la propulsera enfin au rang de superstar de la télévision, celui de Marie dans la saga de l’été Dolmen.

Depuis, Ingrid Chauvin est l’une des personnalités préférées des Français. Et pour cause, outre ses talents d’actrice, c’est sa personnalité qui séduit. Il faut dire que la jolie blonde n’hésite jamais à partager ses joies comme ses peines au quotidien, comme ses récentes déceptions vis-à-vis de l’adoption ou au contraire son bonheur éclatant avec son fils Tom et son mari Thierry Peythieu.