Ingrid Chauvin et l’adoption : ce qu’elle a exigé pour le bébé

0
230

Ce n’est plus secret : pour Ingrid Chauvin, l’adoption d’un enfant relève de la course contre la montre et le temps joue en sa défaveur. La star de Demain nous appartient perdra son agrément en novembre prochain et risque fort de ne pas donner à son fils Tom un frère ou une soeur. Ce qui la met hors d’elle.

La star de 45 ans s’est exprimée longuement dans les pages du magazine Gala au sujet de son combat pour l’adoption, qui donne lieu à un documentaire diffusé sur TF1 le 10 juin à 23h10. “Si la popularité permet de faire bouger les lignes, c’est une chance. Je la saisis. Comme un porte-voix. Si je ne peux pas adopter, je l’accepterai, mais je n’arrêterai pas de vouloir sauver les enfants. J’attends une loi nationale concernant l’adoption pour rendre l’adoptabilité aux plus jeunes, parce que, plus on tarde pour adopter un enfant, plus le traumatisme s’installe“, clame-t-elle.

Ingrid Chauvin, qui a donné naissance à Tom en juin 2016 après avoir été marquée par la mort de sa fille Jade survenue en 2014, a ouvert son dossier d’adoption il y a plusieurs années et celui-ci avait été brièvement mis en pause au moment de la venue au monde de son petit garçon. Depuis, la procédure est relancée et la star admet avoir indiqué un seul critère de refus. “On a juste demandé qu’il ne soit pas malade. Avec ce que nous avons vécu, c’est compréhensible. Je suis devenue phobique des hôpitaux“, explique-t-elle. Effectivement, on comprend que l’actrice n’ait pas envie de revivre l’angoisse procurée par la malformation cardiaque de sa regrettée petite fille.

Admettant avoir “un sentiment de frustration“, l’épouse du réalisateur Thierry Peythieu espère bien que sa prise de parole fera bouger la manière dont se passent les procédures d’adoption en France, car “tout se décide au niveau départemental“. Et de rappeler des chiffres alarmants : “Il y a 13 000 parents qui ont l’agrément, et seulement 1200 enfants qui sont adoptés chaque année.

Thomas Montet

L’interview intégrale d’Ingrid Chauvin est à retrouver dans Gala, dans les kiosques le 6 juin 2019.