Ingrid Chauvin, sa vie “bien plus jolie” grâce à son nouveau chéri Philippe Warrin : elle en dit plus

0
21

Au début du mois de décembre, son célibat. En effet, ses fans ne s’attendaient sans doute pas à ce que la comédienne de 48 ans retrouve l’amour, un an seulement après avoir officialisé sa rupture avec Thierry Peythieu, son mari et père de son fils Tom (5 ans). Ingrid Chauvin était d’ailleurs la première surprise !

Comme elle le révèle lors d’une interview pour Télé Star, dans l’édition du 20 décembre 2021, la star de Demain nous appartient n’était pas du tout dans l’état d’esprit de se remettre en couple lorsqu’elle a croisé le chemin du photographe Philippe Warrin. Je veux rappeler que même si on ne le veut pas – et moi j’étais comme ça, je ne m’imaginais pas du tout retomber dans une histoire – la vie peut réserver de belles surprises qui font du bien. C’est beau et positif“, se réjouit-elle aujourd’hui.

Le hasard a bien fait les choses puisqu’Ingrid Chauvin assure désormais mener “une vie bien plus jolie” au côté de Philippe Warrin, “quelqu’un de bienveillant, de joyeux. Quelqu’un de bien, quoi !“. L’actrice n’en dira pas plus sur leur relation.

On sait toutefois que les deux artistes se connaissent bien. Et pour cause, ils sont déjà sortis ensemble dans le passé ! En effet, comme le révélait Ici Paris tout récemment, ils ont vécu une relation de plusieurs mois il y a quelques années avant de se quitter en bons termes et de rester amis. Par la force des choses, ils ont été réunis une nouvelle fois à l’occasion d’une séance photo pour le magazine Gala. Une complicité se serait alors recréée entre eux. C’est d’ailleurs en postant une photo des coulisses de ce shooting qu’Ingrid Chauvin a confirmé leur idylle. “Elle représente un impossible qui devient possible, puis un rêve qui devient la réalité d’aujourd’hui. Deux personnes peuvent – être faites pour être ensemble, mais pour diverses raisons ce n’est pas le bon timing. Mais… Le destin se charge du reste, les âmes soeurs finissent toujours par se retrouver !“, écrivait-elle tendrement.