Ingrid Chauvin séparée de Thierry Peythieu : “Je me suis rarement sentie aussi bien…”

0
34

Au mois de novembre 2020, sa rupture avec Thierry Peythieu, qu’elle avait épousé en 2011 et avec qui elle a eu deux enfants, la regrettée petite Jade (décédée en 2014 d’une malformation cardiaque) et Tom (4 ans). Une source proche de la comédienne avait confié à l’époque que “les choses ne se passaient vraiment pas bien” entre Ingrid et Thierry et que “dorénavant, tout se jouait par avocats interposés“.

Depuis, Ingrid Chauvin mène un quotidien de mère célibataire. Une situation qu’elle est loin de vivre mal comme elle l’a confié lors d’une interview pour TV Mag. “Comme beaucoup de femmes, je traverse des choses parfois difficiles mais à l’issue de tout cela, je me suis reconnectée avec moi-même. Je retrouve ma liberté de penser et d’être moi. Et j’ai un lien fabuleux avec mon fils. Je renoue avec la vie simple, la nature… Les priorités ont changé. Je vais vers ce qui est bon pour moi et ce qui est authentique“, a-t-elle déclaré.

Une “résilience” qu’ont salué nos confrères, lui demandant au passage son secret pour toujours se relever des coups durs. “J’ai une grande force en moi, je le sais. J’arrive toujours à transformer les épreuves de la vie et, oui, j’en ai eu beaucoup“, a-t-elle reconnu. Qui plus est, Ingrid Chauvin avoue apprécier plus que prévu son célibat : “Je peux le dire, je me suis rarement sentie aussi bien tout en étant célibataire! Et j’ai envie de le rester pour le moment (rires). Je vais bien parce que je suis quelqu’un de bien, d’honnête et de respectable. Je n’ai rien à me reprocher donc cela va. Et mon fils va bien, c’est l’essentiel“.

C’est d’ailleurs uniquement pour son fils qu’elle se consacre pleinement, un petit garçon avec qui elle développe une relation toujours plus fusionnelle. “Le soir, quand je suis avec mon fils, je suis à 100 % avec lui. Je me transforme en gamine de 5 ans, on joue comme si on était copains. Ensuite vient le moment des câlins, on baisse les lumières, on raconte des histoires. Parfois on s’endort et il se réveille, me dit : ‘Je t’aime, maman’. Ce sont des moments que je ne veux pas rater, c’est beau. La vie est douce et belle“, se réjouit-elle.