Intervilles sans les vachettes : Nagui brise le silence

0
62

Intervilles sera prochainement de retour, sur France Télévisions. Nostalgique de l’émission créée par Guy Lux et Claude Savarit, Nagui a pris la décision de faire revivre le programme, mais avec quelques changements, dont un qui a fait polémique.

À lire aussi

Pour rappel, dans cette émission, deux villes françaises s’affrontent à travers une série d’épreuves physiques et de jeux d’adresse. Et une épreuve était connue de tous : celle avec la vachette. Les participants devaient les éviter tout en respectant les règles du défi. Mais, étant un fervent défenseur de la cause animale, l’époux de Mélanie Page a pris la décision de ne pas intégrer ce jeu. L’union des villes taurines françaises a donc lancé un appel au boycott, mardi 21 janvier 2020, par le biais de sa page Facebook : “L’Union des villes taurines françaises invite toutes ses villes membres [Une cinquantaine, NDLR] à refuser de participer à Intervilles si la décision d’exclure les vaches est maintenue. Un courrier part ce jour à la production et à Nagui.

Pas de quoi effrayer Nagui qui s’est exprimé dans l’émission L’instant M de sa consoeur Sonia Devillers, sur France Inter, lundi 3 février 2020. “Il y a deux ans, j’ai animé Intervilles. Pendant deux ans, j’ai vu ce qu’il se passait avec ces animaux et je n’ai pas envie de reproduire ça“, a tout d’abord confié le présentateur de 58 ans. Et quand l’animatrice lui a rappelé le combat de l’union des villes taurines, il a expliqué ironiquement qu’il tremblait de peur.

Il y a un truc qui s’appelle la télécommande, ils pourront regarder ou pas. Notre intention est d’être extrêmement bon enfant, d’être drôle, d’avoir du dépassement de soi et de respecter nos traditions françaises – que je respecte évidemment, dans la limite du respect de la souffrance animale et dans la limite du respect de la souffrance des candidats aussi, faut pas l’oublier“, a conclu Nagui qui est bien décidé à ne pas se laisser faire.

Pour cette nouvelle version, le public retrouvera Bruno Guillon, Olivier Minne et Valérie Bègue à la présentation.