Iris Mittenaere : Nuits d’hôtel perdues, vol annulé… Sa grosse mésaventure

0
172

Du 16 mars au 11 mai 2020, Iris Mittenaere est restée confinée avec son amoureux Diego El Glaoui. “Parfois, il a envie de me jeter par la fenêtre”, avait-elle déclaré dans Qui veut gagner des millions ? sur TF1 au lendemain du déconfinement. Deux mois plus tard, notre belle Miss Univers s’apprêtait à passer de superbes vacances au soleil. Mais c’était sans compter une mésaventure rencontrée à l’aéroport…

À lire aussi

La jolie brune de 27 ans devait prendre l’avion ce mercredi 22 juillet 2020. La veille, elle s’est activée pour préparer son départ. À 20h, elle partageait sur Instagram sa valise bien rangée, précisant que “Paris, c’est fini“. Puis, dans la soirée, Iris Mittenaere avait choisi de se faire une petite beauté. Masques pieds et visage, charlotte sur la tête, elle semblait fin prête pour la détente. Mais arrivée à l’aéroport, elle a vite déchanté. En effet, elle n’a finalement pas pu prendre l’avion. En story sur le réseau social de partage d’images, elle a fait part de son mécontentement. “Air France qui te dit devant ton avion que tu ne peux pas rentrer… qu’il n’y a plus de vol. Et 3h qu’on recherche une solution à un problème qu’on était 10 à avoir à cause d’eux“, s’est-elle agacée. Et de poursuivre : “Et les nuits d’hôtel perdues… Je suis tellement vénère…

Une story partagée à 9h du matin. Depuis, la belle n’a pas donné de nouvelles à ses 2,4 millions de followers. Peut-être a-t-elle finalement pu embarquer et s’expliquera une fois arrivée à destination. Destination qui est d’ailleurs gardée secrète. Mais nul doute qu’une fois sur place, notre Miss France publiera de nouveaux clichés de ses vacances à l’image de ceux déjà publiés il y a quelques semaines lors de son passage en Corse. En bikini ou en petite robe, Iris Mittenaere dévoilait son corps de rêve et son visage de poupée. Un physique parfait qu’elle a, un temps, eu du mal à accepter. “Quand j’ai commencé mon aventure dans les concours de beauté, on m’a appris à me maquiller à me coiffer. Cheveux ondulés, faux cils, contouring. C’était le seul moyen pour gagner. Était-ce le seul moyen d’être belle ? Ils m’ont dit que la beauté était bien plus que ça…“, avait-elle déclaré en août dernier. “J’avais des problèmes à me montrer sans maquillage. Il m’a fallu du temps, et c’est encore difficile parfois de l’admettre, mais je n’en ai pas besoin, avait-elle poursuivi. La beauté vient de l’âme. Nous sommes belles. Avec ou sans maquillage.