Home Pure Télé Iris Mittenaere poste des photos sexy avec Diego mais se trouve “dégueulasse”

Iris Mittenaere poste des photos sexy avec Diego mais se trouve “dégueulasse”

0
Iris Mittenaere poste des photos sexy avec Diego mais se trouve “dégueulasse”

Tout le monde a des complexes, même les reines de beauté ! Iris Mittenaere a pris la parole à ce sujet ce jeudi 12 mars 2020. La jolie brune de 27 ans y évoque d’abord la dernière série de photos postée sur sa page Instagram à travers laquelle elle s’affiche avec son chéri Diego El Glaoui. Il s’agit de souvenirs de leur escapade à l’île de la Réunion il y a plusieurs semaines. Au pied d’une cascade, le couple se prend dans les bras et se câline tendrement. Une vidéo vient conclure cette publication où ils s’embrassent fougueusement. Sans surprise, les internautes ont été charmés face à tant d’amour. Pourtant, ils auraient pu ne jamais voir ces clichés.

À lire aussi

En effet, Iris Mittenaere n’avait pas prévu de partager ce souvenir avec sa communauté pour la simple et bonne raison qu’elle ne s’y trouvait pas à son avantage. Via sa story, elle se décrit même avec des mots très durs. “Je me sentais hyper mal après avoir vu la vidéo… Je me trouvais maigre, et en même temps pas tonique… J’ai clairement dit à Diego : je suis dégueulasse. Et c’est Diego qui m’a convaincue… On en a parlé plusieurs fois… Il m’a dit à quel point j’étais jolie.” C’est donc avec beaucoup de soulagement qu’elle a constaté qu’elle faisait l’unanimité sur la Toile, même si certains regrettent quelque peu le passage de la vidéo où Diego lui “presse la cuisse“.

Mais qu’à cela ne tienne, Iris Mittenaere en profite pour livrer un message contre le bodyshamming personnel. “Tout ça pour dire : notre regard est le plus dur sur notre corps. Nous voyons des choses, nous nous critiquons de manière bien plus virulente que n’importe qui. Stoppons ! (…) Nous devons arrêter d’être aussi dures et mauvaises envers nos corps. J’étais ridicule quand je lui ai dit que j’étais dégueulasse.” En plus d’être consciente de son manque d’objectivité, l’ex de Kev Adams connaît l’origine de son mal-être. “Ça part d’un vieux démon d’enfant où on me répétait chaque jour que j’étais un pic à brochette. Mais il faut arrêter de croire que ce que l’on voit est ce que les gens voient. La preuve en est, vous ne me trouvez pas ‘dégueulasse’, vous ne voyez pas ce que je pensais voir.” Des confidences touchantes qui ne font que renforcer l’amour que lui portent ses admirateurs.