Isabelle Adjani masquée, Catherine Frot fofolle au Festival du film d’Angoulême

0
86

Mais quelle joie de retrouver les grands écrans ! Depuis le vendredi 28 août 2020, le septième art est à l’honneur en Nouvelle-Aquitaine après des mois et des mois de silence. Pour sa 13e édition, le Festival du film francophone d’Angoulème a eu la chance de pouvoir avoir lieu malgré la situation sanitaire, dans le strict respect des consignes de sécurité. Et en attendant de savoir qui repartira de l’événement avec le Valois de diamant en poche, les cinéphiles assistent à une soixantaine de projections, dont des documentaires, des conférences, des cartes blanches ou des avant-premières… en présence des équipes s’il vous plaît.

À lire aussi

La ville d’Angoulême assiste à un véritable défilé de célébrités. Avant de se réunir le 2 septembre 2020 pour la soirée de clôture, les talents présents sur les lieux viennent défendre le fruit de leur travail. Isabelle Adjani, Rachida Brakni et Yamina Benguigui pour Soeurs, Patrick Bruel, Niels Arestrup et Bernard Stora pour Villa Caprice, Edouard Sulpice, Yoann Zimmer, Catherine Frot, Lucas Belvaux et Félix Kysyl pour Des hommes, Marie-Hélène Agnès, Michel Leclerc, Muriel Meynard et Sébastien Laudenbach pour Pingouin & Goéland et leurs 500 petits, Samir Guesmi, Luana Bajrami et Abdel Bendaher pour Ibrahim, Stéphanie Pillonca et Aurélie Saada C’est toi que j’attendais, Elie Wajeman et Vincent Macaigne pour Médecin de nuit, Jalil Lespert, Diane Rouxel, Finnegan Oldfield et Naël Marandin pour La Terre des hommes.

Voilà des mois que la culture française passe à la trappe. Il était donc grand temps de se rattraper. Le 2 septembre 2020, le jury du festival du film francophone d’Angoulême – présidé Benoît Delépine et Gustave Kervern, qui succèdent à Jacqueline Bisset – décidera qui, parmi les dix films en compétition pour le Valois de diamant, repartira vainqueur. Parmi cette sélection haut de gamme, le tout premier film de Nicolas Maury, Garçon chiffon, qui est arrivé à convaincre Nathalie Baye de tenir le rôle principal…

Festival du film francophone d’Angoulème, les dix films en compétition

• Antoinette dans les Cévennes, de Caroline Vignal

• Éléonore, de Amro Hamzawi

L’Ennemi, de Stephan Streker

• L’Étreinte, de Ludovic Bergery

• Garçon chiffon, de Nicolas Maury

• Petit Pays, de Éric Barbier

• Un triomphe, de Emmanuel Courcol

• Ibrahim, de Samir Guesmi

• Slalom, de Charlène Favierc

• Mica, de Ismaël Ferroukhi