Isaias s’approche de la Floride en tant que tempête tropicale

0
105

La tempête tropicale Isaias s’est rapprochée des côtes de la Floride dimanche, menaçant de provoquer des vents violents, des inondations et de fortes vagues, mais ne devrait pas redevenir un ouragan.

Isaias soufflait des vents de 110 km/h dimanche soir en se déplaçant vers le nord-ouest, en direction de la côte orientale de la Floride, selon le Centre national des ouragans (NHC).

Les côtes de la péninsule étaient battues par des vents soutenus, mais si “certaines fluctuations dans la force” étaient encore possibles, le NHC prévoit que la tempête ne reprendra pas le statut d’ouragan qu’elle avait précédemment. La tempête n’avait pas regagné en vigueur au contact des eaux chaudes du détroit de Floride.

A 20h00 locales (lundi 00h00 GMT), la tempête se trouvait à quelque 90 kilomètres du centre spatial américain de Cape Canaveral, se dirigeant vers le nord-ouest à la vitesse de 13 km/h environ, selon l’institut météorologique.

Isaias devait se déplacer “près ou au-dessus de la côte est de la Floride aujourd’hui (dimanche) jusqu’à tard ce soir” avant de revenir lundi et mardi dans l’Atlantique, selon le NHC.

Isaias s’est abattu à partir de jeudi sur le territoire américain de Porto Rico, où le corps d’une femme de 56 ans a été découvert samedi dans un véhicule emporté par les eaux, et a aussi fait des dégâts en République dominicaine.

Il a déversé des pluies torrentielles sur les Bahamas, renversant des arbres et inondant des rues. “Le pire” de la tempête s’est abattu samedi matin sur New Providence, l’île la plus peuplée de l’archipel, a déclaré le directeur adjoint du département de météorologie du pays, Jeffrey Simmons, au média Nassau Guardian.

Des avertissements de tempête tropicale étaient en vigueur du centre-est de la Floride à la Caroline du Nord. Celle-ci, ainsi que la Caroline du Sud, pourraient subir de grandes déferlantes sur leurs côtes, a prévenu le NHC.

– “Très bon test” –

L’heure restait à la vigilance en Floride, dont les services d’urgence sont déjà sous tension à cause d’une flambée des cas de coronavirus. Dimanche, cet Etat du sud-est a enregistré 62 décès (contre un record de 179 la veille), pour un total de 7.206.

Les centres de dépistage du Covid-19, dont beaucoup sont hébergés dans des tentes, ont été fermés jeudi et ne rouvriront pas avant d’obtenir le feu vert, une fois la tempête passée.

Les autorités ont déclaré un état d’urgence pour les comtés de la côte Est, de Miami-Dade à Nassau, ce qui autorise le déblocage de fonds fédéraux et de nombreux habitants ont pris des mesures de précaution, notamment en barricadant les vitrines des commerces avec des panneaux de bois. Les résidents s’étaient aussi précipités pour s’approvisionner en biens de première nécessité.

Pour le directeur de la gestion des urgences de l’Etat, Jared Moskowitz, il s’agit d’un “très bon test de nombreux nouveaux protocoles et procédures qui ont été mis en place dans l’Etat de Floride pour combattre une saison d’ouragans tout en ayant le Covid-19”.

Il a affirmé que des hôtels avaient été aménagés pour que les personnes recherchant un abri puissent maintenir une distance sociale, ou pour servir d’abri aux personnes testées positives au virus.

“On dirait que ça se présente bien, mais nous n’allons pas déclarer mission accomplie tant que cette chose ne se sera pas éloignée de nous”, a-t-il aussi dit sur CNN.

La Nasa pour sa part a suivi attentivement la tempête, qui risquait de perturber le retour sur Terre de la capsule habitée de SpaceX, après deux mois de mission à la Station spatiale internationale (ISS). Crew Dragon, qui transporte deux astronautes, a amerri sans encombre dans les eaux calmes du golfe du Mexique.

burs-tom/bk/dw/bbk/to/ybl/plh

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.