Issa Doumbia aminci : ce qui “l’embête beaucoup” à propos de son poids

0
13

Quand on questionne Issa Doumbia, un sujet revient presque à chaque fois : son poids. Il n’hésite pas à blaguer sur ses rondeurs, à évoquer les régimes et le sport qu’il pratique pour être en meilleure santé. Dans une interview à Télé-Loisirs publiée le 22 avril 2021 – à l’occasion de la diffusion de la nouvelle émission de M6, Show me your voice -, Issa Doumbia explique parfois regretter la réaction du public.

C’est-à-dire que j’en ai parlé à un moment, c’était pour me motiver et motiver les gens, mais en même temps les gens sont basés sur des chiffres et c’est ça qui m’embête beaucoup…”, déplore-t-il. Avec le temps, Issa Doumbia a appris à accepter son corps et à s’aimer, notamment grâce à l’humour, qu’il a parfois utilisé comme bouclier. “Quand j’étais petit, on se moquait souvent de moi et j’ai trouvé la parade pour que ça ne se passe plus : je me moquais de moi avant les autres. À un moment, ça a pu marcher et moi je le vis bien. Si je le vis bien, j’ai envie de dire ‘j’emmerde les autres’“, raconte Issa Doumbia.

Sur les réseaux sociaux, l’humoriste et présentateur âgé de 38 ans parle de sa remise en forme avec plus de liberté. En novembre 2019, il expliquait déjà avoir perdu dix tailles de pantalon. Des résultats et une stabilité rendus possibles grâce à son coach, YaniSport.

Au cours d’un entretien à Paris Match, Issa Doumbia expliquait avoir pris beaucoup de poids lors du divorce de ses parents, se réfugiant alors dans la nourriture. “Quand j’ai 19 ans, mes parents se séparent. Donc à ce moment-là, j’arrête tout et je prends du poids. C’était toujours un drame de voir une famille qui se sépare. C’était compliqué pour moi”, avait-il regretté auprès de nos confrères. Un beau chemin parcouru.

A noter que le premier numéro de Show Me Your Voice est arrivé troisième des audiences avec 2,2 millions de téléspectateurs. “Sur la cible commerciale, la part de marché s’est élevée à 20,5%. La chaîne était leader sur cet indicateur stratégique“, précise Puremédias.