Jacques Dutronc victime d’un “sérieux problème” de santé : le chanteur opéré, son entourage inquiet

0
27

Depuis des mois, la France est inquiète pour l’état de santé de Françoise Hardy. Et pourtant, il semblerait que les souhaits de rétablissement soient à privilégier du côté de l’homme de sa vie, Jacques Dutronc. Comme elle le révèle dans une interview accordée au magazine Gala, pour discuter entre autre de l’intégrale de ses textes sorti en mars dernier – Chansons sur toi et nous, aux Editions des Equateurs -, Françoise Hardy s’est fait du mouron pour son ex et n’a pas fini de trembler pour lui.

Jacques a eu un sérieux problème fin 2020

Toujours mariée à Jacques Dutronc, ironisant sur sa situation personnelle, Françoise Hardy a souvent surnommé Jacques Dutronc son “veuf imminent“. Chose qui ne la fait plus tellement rire. “Jacques a eu un sérieux problème fin 2020, et il a dû subir une opération chirurgicale importante, raconte-t-elle. Nous étions très inquiets. Nous sommes toujours inquiets l’un pour l’autre. Il sait que je ne voudrais surtout pas mourir après lui, car je ne supporterais pas qu’il disparaisse.

En juin 2020, pourtant, Jacques Dutronc semblait se porter comme un charme. Alors que la pandémie de Covid-19 s’abattait sur notre planète, son fils Thomas – avec qui il va prochainement partir en tournéée – avait tenu à rassurer tout le monde en assurant que papa allait bien. Il était resté en Corse pendant la crise sanitaire et prenait toutes les précautions nécessaires pour rester en bonne santé. La réalité a fini par le rattraper mais, concernant son mal, le mystère persiste.

Un état de détresse constant

Atteinte d’un cancer du larynx, souffrant de problèmes ORL à cause de son traitement et régulièrement annoncée morte, Françoise Hardy persiste de son côté à demander le droit à l’euthanasie en France. Elle ne souhaite pas encore avoir recours au geste fatal mais décrit un “état de détresse constant“. “Avec des pics fréquents lors des détresses respiratoires ou hémorragiques, précise-t-elle. Mes problèmes physiques cauchemardesques influent sur mon moral. Chaque fois que j’ai un petit mieux, mon moral remonte un petit peu. Hélas, cela arrive rarement et cela ne dure pas.” En espérant que le temps de l’amour dure encore un peu…

Retrouvez l’interview de Françoise Hardy dans le magazine Gala, n°1464 du 1er juillet 2021.