Jada Pinkett-Smith et Will déjà humiliés par Chris Rock : leur brouille ne date pas d’hier !

0
19

Est-ce la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ? La violente gifle que Will Smith a donné à Chris Rock durant la cérémonie des Oscars ce dimanche 27 mars 2022 serait le fruit d’une accumulation de plaisanteries que le couple formé par l’acteur avec monologue des Oscars surfant sur la polémique “Oscars so White” – le manque de diversité de la cérémonie. Il déclarait ainsi : “Jada qui boycotte les Oscars, c’est comme moi qui boycotte la culotte de Rihanna. Je n’ai pas été invité ! Le comique a visé ensuite l’acteur également : “Ce n’était pas juste que Will ne soit pas nommé cette année. C’est vrai, il faut la comprendre. Mais ce n’était pas juste non plus que Will Smith soit payé 20 millions de dollars pour son rôle dans Wild Wild West.” D’après People magazine, ces piques sont restées en travers de la gorge de Will Smith. Puis, en 2018, sur Twitter cette fois, Chris Rock s’était amusé de la complicité entre Will Smith et son ex Sheree Zampino : “Wow. Tu as une femme très tolérante.

Une autre actrice, Regina Hall, a également blagué sur les Smith aux Oscars en appelant Will sur scène pour former une brochettes de célibataires sexy en prenant à partie sa femme : “Ta femme est d’accord, donc tu peux me suivre.” Mais manifestement, la plaisanterie de cette ancienne partenaire de Jada Pinkett-Smith dans Girls Trip est passée.

Chris Rock, qui a lui aussi collaboré avec madame Smith pour le doublage du film d’animation Madagascar et ses suites, n’a pas reçu ce traitement de faveur. Peut-être parce que l’humoriste s’attaquait à un problème de santé de la comédienne en se moquant de son crâne rasée à la Demi Moore dans A armes égales (G.I. Jane). En effet, elle est victime d’alopécie, un problème qu’elle a publiquement évoqué par le passé. Cette blague aurait donc touché plus profondément la mère des deux derniers enfants de Will Smith, Jaden – qui n’a pas manqué d’afficher son soutien – et Willow, dont l’air agacé était manifeste, et encore plus son mari qui en est venu aux mains.

Lorsqu’il est remonté sur scène, cette fois pour récupérer son Oscar de la meilleure performance pour La Méthode Williams, Will Smith a présenté, en larmes, ses excuses à l’Académie et aux autres nommés, mais pas à Chris Rock. Il a aussi fait référence à son personnage, le père des joueuses de tennis Serena et Venus Williams, se considérant comme un féroce protecteur de sa famille : “La réalité dépasse parfois la fiction. Je ressemble à ce père fou, comme ce qu’on disait de lui. Mais l‘amour vous fait faire des choses folles.” L’Oscar de celui qui avait été précédemment nommé pour Ali et A la recherche du bonheur pourrait être remis en cause en raison de son comportement violent, mais pour l’heure, l’Académie n’a pas réagi.