Jada Pinkett-Smith sort du silence : premiers mots étranges après la gifle de Will Smith aux Oscars

0
111

Jada Pinkett-Smith, 50 ans, mère de deux des enfants de Will Smith, Jaden et Willow, s’imaginait passer une autre soirée ce dimanche, vêtue d’une création vert émeraude de Jean Paul Gaultier. D’autant plus que c’est le jour où son mari, épousé en 1997, a remporté son premier Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans La Méthode Williams, long métrage sur le parcours de Serena et Venus Williams avec leur père Richard.

Tout a basculé quand Will Smith est monté sur scène après la blague de Chris Rock, un des présentateurs du show. Ce dernier a moqué le crâne rasé de celle avec qui il a collaboré dans la saga Madagascar, le comparant avec celui de Demi Moore dans A armes égales (G.I. Jane). Dans un premier temps, le Men in Black semble être amusé par le discours du comique mais Jada Pinkett-Smith a bien montré son agacement en levant les yeux au ciel.

En effet, Chris Rock s’attaque à un problème de santé de la comédienne, souffrant d’alopécie. Un sujet qu’elle a abordé publiquement dans son émission Red Table Talk dès 2018 : “C’était horrible quand ça a commencé. J’étais sous la douche un jour et j’avais juste des poignées entières de cheveux dans les mains. Je me suis dit que je devenais chauve. C’était la première fois de ma vie que j’ai littéralement tremblé de peur.” La pelade – perte de cheveux -, dont semble souffrir Jada Pinkett Smith, “est une maladie auto-immune parfois associée à d’autres maladies auto-immunes comme une thyroïdite ou le vitiligo par exemple, cette réaction auto-immune s’attaque aux bulbes des cheveux”, explique la dermatologue Marie Jourdan sur Doctissimo.

Dans son message d’excuse à Chris Rock, Will Smith a alors déclaré que cette plaisanterie avait franchi une limite : “Mon comportement la nuit dernière aux Oscars était inacceptable et inexcusable. Les blagues à mes dépens font partie du boulot, mais une blague sur le problème de santé de Jada était trop pour moi et j’ai réagi de manière émotionnelle“, a-t-il expliqué, rejetant explicitement “toute violence“. Le couple Smith a un passif avec Chris Rock : Ce dernier avait déjà ciblé dans ses piques le duo de stars lors des Oscars en 2016.