“J’ai demandé à être rapatriée” : Valérie Lemercier a vécu l’enfer sur le tournage des Visiteurs

0
20

Il y a des films qui restent dans la mémoire des comédiens… pas toujours pour de bonnes raisons. Alors qu’elle faisait hurler de rire la France entière en interprétant à la fois Béatrice de Montmirail et Frénégonde de Pouille, dans Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré en 1983, Valérie Lemercier vivait un véritable enfer. Dès que les caméras cessaient de tourner, elle recevait des commentaires peu élogieux et souffrait de solitude, comme elle l’a rappelé dans le journal Le Monde.

Il faut toujours une espèce de bouc émissaire, explique la compagne de Mathias Kiss. C’est devenu moi dans Les Visiteurs, où j’avais un grand rôle. Jean-Marie me disait : ‘Ca ne va pas, la monteuse est inquiète, tu ne joues pas bien, tu n’es pas drôle.’ Mon souvenir est que toute l’équipe technique était à Carcassonne dans un hôtel, et nous, les acteurs et les actrices, dans un Relais et Château en rase campagne. Comme personne ne voulait dîner avec moi, j’ai demandé à être rapatriée à Carcassonne pour ne pas être seule.

Sa première expérience avec Jean-Marie Poiré avait pourtant été un plaisir. Un peu plus tôt dans sa carrière, sans doute le plus maudit – et le plus touché par la crise sanitaire -, son biopic sur Céline Dion intitulé Aline. Le long-métrage va être présenté le samedi 25 septembre 2021 dans le cadre du Festival Le Monde, après avoir été projeté hors-compétition au Festival de Cannes. Pour le voir au cinéma, il faudra en revanche patienter encore un peu, jusqu’au 10 novembre prochain…

Retrouvez l’interview de Valérie Lemercier dans le journal Le Monde du 22 septembre 2021.