“J’ai disparu des radars” : Jean-Pierre Castaldi exprime son amertume

0
35

L’acteur un titre forcément riche de sens pour le père de Benjamin, Paola et Giovanni Castaldi) ce dimanche à 17h. Le comédien en a profité pour revenir sur le désamour que lui a porté le cinéma français ces dernières décennies, et parler de son attachement au théâtre.

Il y a peut-être 20 ans qu’on ne m’a pas proposé de rôle. J’ai disparu des radars. Je ne suis pas dans la nouvelle mouvance… c’est comme ça, les temps changent“, regrette celui qui se sent délaissé par le monde du cinéma depuis un long moment. Nostalgique, le comédien fort d’une carrière de plus de 50 ans livre quelques confidences, racontant de délicieux souvenirs de tournage : “Je me souviens d’une scène avec Jean Rochefort dans le film Nous irons tous au paradis. Il me file une baffe mais pour Yves Robert ça faisait faux ? donc je lui dis : vas-y frappe. Et là il m’en colle une si forte que j’ai été à deux doigts de lui retourner !” En passionné de cinéma, l’ex-mari de Catherine Allégret – qui s’était rendu à l’avant-première du dernier James Bond avec sa fille Paola au Grand Rex en septembre dernier -, a fini par déclarer : “C’est vrai que j’aimerais refaire un film mais bon …

Mais le théâtre est bien plus qu’un lot de consolation pour le colosse qui avait impressionné son petit-fils Gabriel : “Avec cette troupe c’est presque une famille, je m’éclate, c’est comme au théâtre ce soir. Du boulevard à la musicalité juste. Rythmé, cocasse sans un gros mot (…) J’ai tout de suite dit oui. Même à 77 ans. Car quand le rideau se lève, je n’ai plus mal nulle part. Sur scène j’ai l’impression d’avoir 20 ans. Le jeu me tient debout. L’amour des spectateurs aussi”, positive-t-il.