“J’ai eu peur” : Michaël Gregorio a failli perdre sa voix pour toujours !

0
9

Il a trouvé sa voie le jour où le public l’a découvert, en 2005, sur le plateau de Laurent Ruquier. Mais sa voix, il a bien failli la perdre il y a quelques mois. Chanteur, humoriste, amateur de bons mots, Michaël Gregorio a frôlé la catastrophe l’année dernière, à force de pousser ses capacités artistiques. “En 2020, j’ai eu un accident qui a nécessité de longs mois de soins et de récupération et une opération“, explique le jeune homme de 37 ans dans les colonnes du journal local et régional Paris-Normandie.

Forcément, pour un chanteur, il est bien difficile d’accepter tous gestes opératoires à risque. Et si l’opération avait coûté, à Michaël Gregorio, sa voix d’ange ? “J’ai eu peur, oui, se souvient-il. D’ailleurs, c’est pour ça que je ne voulais pas me faire opérer. Mais j’ai été bien entouré, j’ai pris le temps. Et pour être tout à fait honnête, je n’ai pas tout récupéré.” Quand il est sur scène, bien sûr, les spectateurs n’y voient que du feu. Et ils auront bientôt l’occasion de retrouver leur petit chouchou puisque l’artiste relance sa tournée – reportée pour raisons sanitaires – L’Odyssée de la voix le jeudi 7 octobre 2021 sur la scène du Centre Culturel Les Vikings, à Yvetot, en Seine-Maritime, puis en 2022.

J’avais eu des petits accidents vocaux

Redécouvrir Michaël Gregorios sur les planches sera l’occasion de danser, de chanter, bien sûr, mais aussi d’en apprendre davantage sur cet épisode terrifiant. Il a effectivement choisi d’évoquer cette mésaventure, sans pudeur, dans L’Odyssée de la voix. “J’avais eu des petits accidents vocaux, j’avais envie de parler de la fragilité de la voix, de l’évoquer, conclut-il. Je me suis d’ailleurs longtemps posé la question. Je n’ai pas tellement l’habitude de m’étaler comme ça, sur les choses qui m’arrivent dans la vie. Cela avait du sens dans le spectacle.” Nous avons hâte d’en savoir davantage…

Retrouvez l’interview de Michaël Gregorio sur le site du journal Paris Normandie.