“J’ai failli mourir avec ma fille” : Emilie (Mariés au premier regard) revient de loin

0
52

Ce lundi 21 mars 2022 est un jour particulier pour les fans de l’émission victime d’un accident de voiture, au cours duquel sa soeur est morte. Elle s’est retrouvée à l’hôpital et a été placée dans le coma. Après 12 opérations et de la rééducation, elle a réussi à remarcher alors que les médecins étaient pessimistes. Elle refait même du sport.

Elle n’est pas la seule candidate dont la force de caractère force l’admiration. Emilie marquera également les esprits. La conseillère en gestion de patrimoine a vécu une idylle durant deux ans avec le papa de sa fille Lina. Mais, alors qu’elle était enceinte de quatre mois, il l’a quittée du jour au lendemain, après qu’ils ont appris que leur enfant pourrait être porteur d’une maladie. “Ca a été un choc émotionnel. Le rêve à tourné au cauchemar“, a confié la candidate à nos confrères de Télé Loisirs.

C’est donc seule qu’elle a vécu la fin de sa grossesse, ainsi que l’accouchement. Et la naissance de sa fille n’a pas été une mince affaire : J’ai fait une hémorragie lors de mon accouchement et j’ai failli mourir avec ma fille. A la maternité, je voyais des hommes avec leurs femmes pendant que j’étais seule dans ma chambre. J’ai tellement pleuré.” Fort heureusement, la petite Lina était en parfaite santé. Espérons pour Emilie que grâce à Mariés au premier regard, la roue tournera enfin pour elle.

Ce qui est certain, c’est que les experts Estelle Dossin et Pascal de Sutter lui ont trouvé une compatibilité amoureuse. Une information dévoilée dans un extrait de son portrait, partagé sur les réseaux sociaux. “La dernière relation que j’ai eue, je suis tombée enceinte d’un enfant qui était désiré. Et au bout de quatre mois de grossesse, les médecins m’ont annoncé que ma fille pouvait être porteuse d’une maladie. Laquelle ? On ne savait pas. Quand j’ai vu ses petites jambes à l’échographie, je ne pouvais pas la laisser tomber. En revanche, le père biologique de Lina a décidé de nous laisser, de nous abandonner“, pouvait-on l’entendre dire. Elle recherche donc un “homme bien” qui soit présent pour elle et sa fille, quoi qu’il arrive.