James Bond 25 : Mutinerie, réalisateur absent, retards… Le tournage maudit

0
84

Tout simplement une catastrophe. À en croire les révélations du Sun, qui avait déjà dévoilé plusieurs dysfonctionnements sur le tournage du film James Bond 25, sources et vidéos à l’appui, l’équipe du film serait à bout après une énième bourde. Cette fois, le réalisateur Cary Fukunaga serait directement en cause. Le tournage, déjà retardé après une blessure de Daniel Craig et une explosion ayant fait un blessé (et détruit une partie du studio londonien), a encore été repoussé à cause du cinéaste, qui a été “porté disparu pendant plusieurs heures“… pour pouvoir jouer aux jeux vidéo.

À lire aussi

Cary Fukunaga aurait laissé en plan une scène méticuleusement planifiée, “pendant plusieurs heures“, pour s’adonner à une “intense” session de PlayStation, rapporte le Sun. Une “mutinerie” se serait déclenchée après qu’il a insisté pour que l’équipe de production travaille pendant le week-end de la fête des Pères afin de rattraper le retard.

“Mutinerie sur le plateau”

Il y a eu une véritable mutinerie sur le plateau. Il est déjà assez pénible que Cary soit si en retard sur le tournage et laisse tomber tout le monde, mais quand il a ensuite demandé à l’équipe de faire des heures supplémentaires pour couvrir le temps perdu, ça a été la goutte d’eau“, s’insurge une source au tabloïd. “Il est revenu avec trois heures de retard et a énervé tout le monde. Il y a eu une grosse crise de colère à cause du retard du film. Beaucoup ont dit qu’ils n’étaient pas prêts à renoncer à la fête des Pères pour le film. C’est juste condamné“, explique une autre source.

La sortie de James Bond 25 est toujours prévue pour le 8 avril 2020, malgré les nombreux incidents et retards survenus sur le tournage, mais aussi avant. Ce film tant attendu, censé clôturer la saga James Bond, a subi une série de revers bien avant le début du tournage, notamment avec le départ de l’immense Danny Boyle qui avait réalisé les précédents opus. Un changement “radical” avait été entrepris dans son scénario, le poussant à prendre la porte. “On travaillait très, très bien, mais ils ne voulaient pas prendre ce chemin. On a donc décidé de se séparer, et ce serait injuste de dire pourquoi car je ne sais pas ce que Cary Fukunaga est en train de faire. Il m’a envoyé un très gentil message, je lui souhaite le meilleur…“, avait confié le réalisateur oscarisé à Empire Magazine.