Jane Birkin victime d’un AVC : son entourage donne les premières nouvelles

0
13

La nouvelle est tombée en ce début de matinée, lundi 6 septembre 2021. La famille de festival de Deauville, qui s’est ouvert le 3 septembre dernier et dont sa fille Charlotte Gainsbourg est la présidente, et sa participation au festival Ciné Rencontres dans le Cotentin le 11 septembre prochain. Catherine Lecoq, directrice artistique et organisatrice de l’évènement, se réjouissait de la venue de Jane Birkin. “Ce tout nouveau festival se veut dans l’avenir un lieu de rendez-vous annuel avec le cinéma et ses plus talentueux artistes à travers films et débats. Mon amie Jane Birkin, qui compte 70 films à son palmarès, vient cette année encourager ce beau projet ‘en Cotentin’!“, s’enthousiasmait-elle sur le site officiel de l’évènement.

Le léger AVC de Jane Birkin survient alors que l’ex de Serge Gainsbourg a multiplié les apparitions tout au long de l’été. Après s’être produite aux côtés d’Etienne Daho aux Francofolies de La Rochelle le 12 juillet dernier, pour la sortie de leur album Oh ! Pardon tu dormais…, Jane Birkin avait aussi participé au 14e Festival du Film Francophone d’Angoulême, aux côtés de sa fille Charlotte. Ensemble, elles avaient présenté Jane par Charlotte, un documentaire intimiste, tourné par la fille de Serge Gainsbourg en forme de retour aux sources dans une famille hantée par ses fantômes. Il avait également été présenté, lors d’une projection pleine d’émotion en leur présence, hors compétition à Cannes au mois de juillet.

Le film est né d’une initiative de Charlotte Gainsbourg, 49 ans, qui a perdu son père Serge à 19 ans, et a cherché longtemps à prendre le large, en s’installant à New York. “Au début, je ne savais pas vraiment ce que je faisais“, avait expliqué à l’AFP Charlotte Gainsbourg, qui a filmé sa mère en plusieurs séquences, sur plusieurs années pour livrer Jane par Charlotte. “J’ai fait tout ça de manière égoïste. Je cherchais une excuse pour me rapprocher d’elle (…) et distinguer le personnage public de la mère que j’aime”, avait-elle ajouté.

Au début, Charlotte est arrivée avec un énorme cahier, j’avais peur d’un OK Corral de toutes les erreurs que j’ai faites dans ma vie, j’ai flippé“, s’amusait de son côté Jane Birkin, qui reconnaissait au final avoir découvert avec ce film “la place (qu’elle) occupait” pour sa fille.

Ce léger AVC n’est pas le premier souci de santé rencontré par Jane Birkin. L’artiste a été touchée par une leucémie par le passé, qu’elle a vaincue.