Jazz accusée de “blackface” et lynchée sur la Toile : “Je n’ai pas compris la rapport”

0
10

L’histoire a fait le tour des réseaux sociaux et a touché les internautes. Dimanche 30 mai, une violente agression raciste est survenue à Cergy, dans le Val-d’Oise. La vidéo est devenue virale et nombreuses sont les personnes à avoir réagi, parmi lesquelles Jazz. Touchée, elle a souhaité lancer un challenge afin de prôner la tolérance. Mais cela ne s’est pas passé comme elle l’espérait.

Le 1er juin, en début de soirée, l’épouse de Laurent Correia a publié une photo sur laquelle on pouvait la découvrir avec la moitié de son visage “peint” en noir et la moitié de sa chevelure crêpée. “Hello les guys. Je lance aujourd’hui un challenge qui consiste à se peindre le visage dans la couleur opposée à la nôtre afin de montrer au monde entier que peu importe notre couleur de peau nous sommes beaux, nous restons identiques. J’ai décidé d’appeler le challenge #whatdoesitchange! En 2021 vivre encore le racisme n’est pas acceptable! Disons tous ensemble non au racisme !“, avait-elle écrit en légende. Mais sa publication a rapidement été supprimée car très vite, les internautes s’en sont pris à elle. “Mais ? Je n’ai jamais rien vu d’aussi maladroit. Tu peux contribuer mais ma soeur, fais le bien. Là, c’est un blackface de la moitié de ton visage“, a-t-on notamment pu lire.

Face à la polémique qui enflait, Jazz a brisé le silence sur Snapchat. “J’ai eu une idée de challenge mais je l’ai enlevé parce que je me suis fait exterminer en deux minutes. (…) Je voulais faire un texte anti-racisme pour dire que quelle que soit la couleur de notre peau, on est tous les mêmes, on a le même sang dans nos veines, tous la même beauté et la même pureté. Et je voulais qu’un maximum de personnes blanches soient solidaires avec les métisses et les noirs par rapport à ce qui se passe en ce moment. Je trouvais ça trop mignon. Mais à peine postée ma photo, j’ai reçu plein de messages disant que c’était un blackface. J’ai regardé sur internet parce que je ne savais pas ce que c’était mais je n’ai pas compris le rapport“, a tout d’abord confié la maman de Chelsea et Cayden (3 et 2 ans). Elle a ensuite assuré qu’elle voulait simplement “passer un message d’amour” mais que cela a été mal interprété.

Je ne peux pas m’excuser parce que c’était vraiment pour être solidaire. Je ne trouve pas du tout que l’idée était mauvaise. Je vous ai toujours dit qu’avec Laurent on avait pour projet d’adopter un bébé africain. Si un jour j’ai ce bébé, je serais trop contente et trop fière de faire une photo de mon nouveau bébé avec Chelsea et Cayden. Ce seront des frères et soeurs d’une mixité de couleur. Donc je ne comprends pas du tout pourquoi ça a été interprété comme ça“, a-t-elle poursuivi. Et le lendemain, Jazz a rappelé qu’elle ne savait pas du tout ce qu’était le blackface avant hier soir et qu’elle était entourée de personnes d’horizons différents.