Jazz, son bébé hospitalisé après s’être noyé : détails du drame, enquête ouverte

0
116

De nouvelles informations sont tombées concernant les causes de l’hospitalisation de Cayden (bientôt 9 mois), le fils de Jazz et de son mari Laurent. Alors qu’une rumeur d’accident a vu le jour sur Instagram, le site Public confirme cette version et livre des détails terrifiants.

À lire aussi

Alors que Jazz et Laurent faisaient leur placement de produit, Cayden et Chelsea ont été laissés sans surveillance et le bébé est bel et bien tombé dans la piscine ! Quelques minutes plus tard, Laurent s’aperçoit que son fils n’est plus dans la maison. Il aperçoit alors Cayden inanimé et flottant dans la piscine. Entre ses amis, leurs nounous et Jazz, le chaos s’installe dans la villa !“, a-t-on pu lire sur le compte Instagram bordel.tv, spécialisé dans les infos concernant les stars de la télé-réalité. Une rumeur à prendre avec des pincettes, mais comme l’indique à présent Public, il s’avère que Cayden aurait bien été victime d’un accident dans la piscine.

Le petit frère de Chelsea (bientôt 2 ans) “a été admis aux urgences à la suite d’une grave noyade“, écrivent-ils. Mais le contexte de l’accident est légèrement différent de celui-ci rapporté sur Instagram. Si l’idée que les parents étaient occupés à faire leur placement de produit demeure, le site précise qu’une nounou était présente pour s’occuper des enfants. C’est alors qu’un des amis du couple l’aurait sollicitée pour qu’elle lui repasse une chemise. Elle aurait demandé en échange à cet ami qu’il surveille les petits à sa place. Après plusieurs minutes, Cayden a été retrouvé dans la piscine. C’est son père Laurent qui le sort de l’eau et lui fait du bouche-à-bouche.

Toujours selon le site, Cayden “a été dans le coma durant plusieurs heures et serait actuellement en réanimation“. Puis, nos confrères concluent de la façon suivante : “Une enquête a été ouverte sur place.

À présent, c’est la parole des parents qui est très attendue. Jazz et Laurent ont fait savoir qu’ils prendraient la parole sur les réseaux sociaux.