Connectex avec nous

“Je le ferais différemment” : Amélie Mauresmo revient sur son coming-out, près de dix ans après

Pure People

“Je le ferais différemment” : Amélie Mauresmo revient sur son coming-out, près de dix ans après

Invitée dans “20H30 Le Dimanche” le 10 juin dernier, Amélie Mauresmo s’est confiée sur la manière dont elle avait fait son coming-out, il y a près de dix ans. Avec du recul, si c’était à refaire, elle le “ferait différemment”. 

Elle n’avait que 19 ans. Il y a près de dix ans, Amélie Mauresmo a fait son coming-out. Ce dimanche 10 juin, l’ex-championne de tennis était invitée sur le plateau de 20h30 Le Dimanche sur France 2. En fin d’interview, Laurent Delahousse est revenu sur cette annonce, charnière dans la vie de la sportive. Avec du recul, Amélie Mauresmo n’entreprendrait pas cette prise de parole de la même manière, si c’était à refaire : “Ca a été une période mouvementée. Pas de regrets mais peut-être que je le ferais d’une façon différente. (…) Je le referais mais différemment. Peut-être moins brutalement”, a-t-elle insisté. Et de poursuivre : “Mais ça, c’est la maturité et l’âge qui parlent. A l’époque j’ai 19 ans, d’une grande naïveté. Mais oui, ça n’a pas été facile.” Interrogée sur l’impact que son coming-out a eu sur d’autres personnes homosexuelles, Amélie Mauresmo a confié : “Je l’ai pas fait pour ça sur le moment mais je me suis rendue compte très rapidement que c’était important.”

Amélie Mauresmo s’est ensuite exprimée sur l’engagement d‘Emmanuel Macron sur la PMA pour toutes les femmes et tous les couples : “Je crois que cette loi c’est d’autoriser à toutes les femmes d’avoir le choix. Et je crois qu’on ne peut pas refuser ça à une femme aujourd’hui. Je suis maman et je crois que c’est un tel bonheur qu’on ne peut pas refuser ça. Je crois que ce projet doit aboutir”, a-t-elle déclaré.

Plus dans Pure People

Haut