“Je me voyais mourir” : Roxane (Le Meilleur Pâtissier) raconte son accouchement dans d’extrêmes souffrances

0
91

Le 16 novembre 2021, Roxane a donné naissance à son troisième enfant. Un petit garçon que l’ancienne candidate du Meilleur Pâtissier (2015) et son mari Loïc ont prénommé Eden. Et le 11 février 2022, la jeune maman a souhaité dévoiler à sa communauté comment s’était déroulé son accouchement.

C’est à travers une vidéo postée sur sa chaîne YouTube que la mère de Mathys et Louane a tout raconté. Tout a commencé la journée du 15 novembre, vers 4h du matin. Elle a reçu un appel de sa maman qui n’était pas bien du tout et qui attendait le Samu depuis un moment. Paniquée, elle est partie en voiture pour aller chez elle. Mais entre temps, sa mère a été transportée à l’hôpital. Roxane évoque une “prise en charge catastrophique. Et elle était d’autant plus inquiète car elle ne savait pas de quoi elle souffrait.

Vers 11h, elle a appris que sa maman partait au bloc pour une occlusion intestinale. A ce moment là, Roxane a senti qu’il se passait quelque chose. Elle s’est rendue chez sa sage-femme qui lui a fait comprendre que l’accouchement était imminent. “Je fonds en larmes. Je me suis dit que je ne pouvais pas accoucher aujourd’hui. (…) Je me souviens que je serrai les jambes pour ne pas que la poche des eaux se perce“, a-t-elle précisé. Une fois de retour chez elle, elle n’a pas bougé afin que le travail ne commence pas. A 17h, après cinq heures d’opération, sa mère lui a envoyé un message pour lui donner des nouvelles. “Elle a évité le pire, on a eu très peur“, a déclaré la jeune femme.

Roxane est partie la voir à l’hôpital, de quoi la rassurer. Et, dès sa sortie, elle a commencé à ressentir des contractions toutes les cinq minutes. Elle s’est laissée une heure trente pour voir si l’accouchement était bel et bien proche. Elle s’est ensuite rendue à la maternité et a appris qu’elle avait de véritables contractions et qu’elle était à deux doigts. Vers minuit, elles s’éloignaient à sa grande surprise et trois heures plus tard, elle n’en ressentait plus aucune. Elle craignait un travail long et était donc en train de vivre son cauchemar.

Un accouchement sans péridurale

Plus tard, Roxane a rencontré la sage-femme qui allait l’accoucher. Et elle lui a expliqué qu’elle pensait tenter d’accoucher sans péridurale. Puis on lui a percé la poche des eaux, ce qui a provoqué le retour des contractions qui devenaient de plus en plus douloureuses. Elle a pu compter sur le soutien de Loïc pour lui donner de la force. “Mais très vite j’ai une douleur que je ne connais pas, hyper violente dans le bassin. (…) Je sens mon bébé descendre. (…) Je n’arrive plus à respirer“, a-t-elle précisé. Un moment qui a duré plus de trente minutes.

Malgré tout, Roxane n’a pas souhaité avoir la péridurale. “La peur a pris le dessus et ça a décuplé ma douleur par mille. Je suis passée de très grande souffrance à souffrance extrême. Je me voyais mourir“, a-t-elle expliqué. Traumatisée car elle avait l’impression que personne ne l’aidait, juste avant de donner la vie à Eden, elle a eu l’impression de se retrouver seule au monde, qu’on ne pouvait pas la comprendre. Elle hurlait qu’elle allait mourir et voulait taper tout ce qui passait. “Je me suis dit que je perdais la boule, je devenais hystérique. J’avais perdu le contrôle de mon corps, ça me faisait paniquer“, a-t-elle confié.

Pour la première fois, Roxane a connu l’envie de poussée incontrôlable. Un moment terrifiant. “J’ai eu cette sensation de brûlure intense qui ne s’arrêtait pas. Je hurlais tellement fort que j’avais l’impression de sentir tous les vaisseaux de mon visage exploser“, a-t-elle raconté pour parler de son accouchement. Mais quand son mari lui a dit qu’elle ne poussait pas pour rien, car il voyait la tête du bébé, elle n’a plus eu mal. Elle a tout oublié et Eden est né. Un moment qui restera à jamais gravé.