“Je ne la sens pas” : Nathalie (L’amour est dans le pré) déstabilise ses prétendants

0
6

L’éleveuse de veaux sous la mère de 50 ans, venue de Loire-Atlantique était de retour dans l’épisode de Stéphane (51 ans), un ambulancier toulousain, et Bruno (52 ans), qui travaille pour la SNCF, chez elle. Et ce dernier avait un petit avantage car il a passé vingt-quatre heures seul avec l’agricultrice.

Afin de faire plaisir à Nathalie, Bruno lui a offert une virée à cheval lors de laquelle ils ont pu faire des arrêts en bord de mer ou au port. Mais à chaque fois, l’agricultrice voulait rapidement partir. Pas de quoi décourager le prétendant qui lui a offert un verre de cidre fait maison. “Elle parle souvent de boulot quand même. J’aurais voulu qu’on prenne plus le temps pour qu’on s’apprécie un peu plus, qu’on essaie un peu de se toucher, de se rapprocher. Mais non, il fallait repartir aussitôt“, a-t-il regretté. Sur le chemin du retour, il a bien tenté de savoir ce qu’elle pensait de lui. Mais son coeur était toujours aussi fermé. “Sur le point amoureux, je ne la sens pas“, a-t-il ajouté. Et il ne se trompait pas car elle a ensuite confié en interview qu’elle le voyait plus comme un ami.

Nathalie attendait avec impatience l’arrivée de Stéphane. C’est donc pleine d’excitation qu’elle s’est rendue à la gare pour aller le chercher. Malgré ses deux jours de retard, l’ambulancier a rapidement fait savoir qu’il espérait pouvoir avoir de précieux moments avec elle. Car il a bien vu que son travail prenait une grande place dans sa vie. Comme à son habitude, l’agricultrice était cash. Et une fois chez elle, il a vite compris grâce à Bruno qu’il n’y avait pas de place pour la séduction depuis son arrivée. “Je m’attendais à autre chose. Je pensais qu’il s’était passé quelque chose entre nous au speed-dating. Dans nos regards etc et là je ne ressens absolument rien. Il y a des échanges de regards que je ne retrouve plus. (…) Je ne vais pas dire que je suis déçu, mais j’attends de voir comment ça va se passer“, a confié Stéphane.

Loin de se douter des pensées de Stéphane, Nathalie a confié qu’elle était sous le charme. Mais comme à son habitude, elle était maladroite. “C’est bizarre. On s’est trompés“, a confié Stéphane à son concurrent. Il a ensuite été cash en disant à l’agricultrice qu’il fallait qu’elle prenne le temps de connaître ses prétendants et qu’il fallait qu’elle parle d’autre chose que de son travail. Y aura-t-il de la place pour l’amour par la suite ?