“Je ne l’ai pas bien vécu” : Angèle revient sur l’accusation d’agression sexuelle de Roméo Elvis

0
19

Cela faisait un petit moment que l’on n’avait pas entendu parler d’elle, mais Dua Lipa. Un duo de choc qui n’a pas débouché sur un album puisque l’ex copine de Léo Walk et désormais de Marie Papillon ne l’avait pas encore terminé. C’est désormais le cas et le 10 décembre prochain, elle va sortir Nonante-Cinq, son deuxième album très attendu et dont elle a déjà diffusé un premier clip très réussi pour la chanson Bruxelles je t’aime.

Un retour qui suscite beaucoup d’attente chez ses fans après un premier album qui l’a rapidement installée en haut de l’affiche. Une place qu’occupe également son grand-frère, Roméo Elvis. Le rappeur qui vient de se marier a été dans l’oeil du cyclone en septembre 2020 lorsqu’une accusation pour agression sexuelle est faite à son encontre. Une jeune femme indique avoir subi cela de la part de l’artiste belge de 28 ans dans une boutique en Belgique. Prise à partie pour les agissements de son frère, qui a reconnu les faits et publié une lettre d’excuses, Angèle est chamboulée par cet épisode. “Forcément, je ne l’ai pas bien vécu. Un sujet pareil ne pouvait être que blessant, tout comme la responsabilité qu’on m’a donnée et qu’on le donne encore aujourd’hui”, résume-t-elle en interview pour le magazine ELLE du 29 octobre.

Elle est censée te rendre irréprochable (…) comme si tu étais responsable du reste du monde

Sensible aux thématiques contemporaines comme le féminisme et l’égalité des sexes, Angèle a vite eu le sentiment d’être mise au banc des accusés sans avoir eu une quelconque responsabilité dans cette affaire. “Elle (ndlr : la responsabilité) est censée te rendre irréprochable, jusqu’aux gens qui t’entourent, comme si tu étais responsable du reste du monde”, ajoute-t-elle sur le sujet.